Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 08:29

 

Voici ce que propose une compagnie implantée à Orléans et subventionnée par la DRAC :

Prime à l'expression française ???

 

"Deux jours de travail pour découvrir que notre corps de normalvivant, comédien ou clown c'est presque toujours bien moin agé que notre cerveau, et en plus qu'il a un'intelligence superieure à la normale

Le mouvement dans la scène c’est tout à fait différente du quotidien, même s’il en doit être la copie fidèle. Soudain nous avons trop de mains, trop de pieds, trop de nez, nous nous sentons perpétuellement gênés dans un corps qui nous parait en prêt.

La recherche de la conscience de soi et du propre corps

requiert un quotidien travail d’entraînement qu’il soit l’espace que le comédien (ou le clown) dédie à soi même et à l’étude de ses propres particulaires capacités.

Le mouvement n’est pas le fin, c’est un moyen. La « technique » d’exécution d’un quelconque mouvement c’est le point de départ pour se rendre conscientes de ses propres tensions, de sa propre présence, de sa propre mesure d’attention à Soi et à l’Autre.
Mais -théâtre à part- c'est une bêtise soupçonner que cette impression de présence -ou absence- faisse activement part de la vie quotidienne aussi?

Sommes-nous bien sûrs que nous avons besoin de cette attention seulement dans le temps du spéctacle?

Cette attention physique à Soi même et à l'Autre fait part d'un jeu que nous jouons à l'interieur de notres relations familiaires et sociales, et croire qu'elle soit liée seulement au travail scenique et pas plus c'est un obstacle que nous mettons à notres chances de contact et de relation .

En faisant bien d'attention à pas mêler théâtre et vie réale, ne sommes pas nous toujours les mêmes, au dedans et au dehors de la scène?

Notre corps c'est COMMUNICATION.

Se donner le temps pou l'étude de notres réactions au contact, aux poussées, aux oppositions, aux appuis, à chaque action et à chaque EMOTION que ça TOUJOURS réveille, c'est se donner le temps d'une -indispensable- réflexion qui passe puor l'inconnue part de notre intelligence qui -en dépit de chaque délire rationaliste- a établi sa demeure dansdans notre corps entier.
Les rencontres du workshop seront encore plus passionants grâce au travail de la danseuse et coreographe CATERINA TAVOLINI, que suivra l'étude des liaisons créatives entre action, mouvement et geste.


le Workshop c’est dédié à :

- touts ces qu’ont une idée que leur trotte dans la tête mais ils ne sont pas capables de lui donner un nom

- touts ces qui, pendant un spectacle, ont aperçu de la sensation d’être publiquement en culottes

- touts ces qui se regardent au miroir seulement s’ils portent au nez une boulette rouge

- et enfin touts ces qui, embêtés de soi demander qu’il vraiment sont, ont choisi d’être quelqu'un d'autre, et bien qu’ils encore ne savent pas qui’ils sont, ils se sentent bien plus heureux

GIVE BODY A CHANCE..."

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de michele-venard.over-blog.com
  • Le blog de michele-venard.over-blog.com
  • : Lectures publiques d'auteurs de la littérature mondiale. Critiques en mémoire. Les historiens du regard mémoires pour servir à l'histoire du théâtre
  • Contact

activités d'artiste

Michèle Venard lit Alice Munro

2014-2015

2014-2015

 

Metteur en scène d'une quinzaine de spectacles professionnels joués à Paris, en province et à l'étranger, ( dont Kafka, Jarry, Sade...) à la forme théâtrale "rapide, surprenante, esthétique", "mettant comme l'écrit Jean Gillibert, les acteurs en responsabilité de jeu. C'est souvent très fort et peu usité dans le monde actuel, formaliste et esthétisant du théâtre", artiste dramatique, docteur ès lettres et dernière thésarde de Georges Couton, auteur de deux livres d’histoire du théâtre, Michèle Venard, par la lecture expressive, mène aussi, au sein de la compagnie En Perce Théâtre, le projet lectures "à voix haute et nue" © d'auteurs très, peu ou mal entendus.

Atelier nomade souple, suscitant, là où il a lieu, un Studio de Lectures et d'écoute,l'Atelier Permanent de Lectures et d'écoute existe depuis la Revue Parlée de Blaise Gautier au Centre Pompidou,où Michèle Venard, déjà,lisait Gombrowicz, Pound,  ou de Roux... À partir de 2003,  après un accident qui la priva de la marche, elle réactive son activité de lectrice, en province (Kafka, Bachelard, Hardellet, Rilke, Schultz, Bernanos), au Salon International du Livre de Ouessant, à Paris (au Nord-Ouest Claudel, Montherlant, Bloy) à la Maison des Métallos.(mise en scène-événement captée par Radio-France 8 heures de Présence théâtrale de Jean Gillibert, diffusées sur France - Culture),  à la Crypte de la Madeleine ( J-M Turpin)   à la Crypte Saint Denys ( Pierre  Boudot) au théâtre du Centre 6 (Stendhal, Poe, Villiers de l’Isle Adam, James, Verlaine MaupassantTchekhov, Joyce, Yourcenar, Gombrowicz, Highsmith, Mishima), au théâtre Pandora (Woolf, Zweig; Andersen, Pirandello, Moravia, Hemingway, Faulkner, Conrad, Lawrence, Hamsun, Lagerkvist, Morante, Green, Borges, Tanizaki, Andric, Kessel, Morand, Kawabata, Grossman,Giono, Bierce,Rilke, Blixen, Gracq,  London, Baudelaire, Dickens, Cendrars, Jouve, Dostoïevski, Llosa, Wilde, Bounine, Steinbeck, Gide, Joseph Roth, Djuna Barnes

Arthur Rimbaud; Georges Bernanos; Albert Cossery; Michel Ossorguine; Mikhaïl Boulgakov;  Miguel Torga ; F Scott Fitzgerald; Jean-Louis Joliot Albert Camus;  Doris Lessing; Richard Millet; Alice Munro; Gabriel Garcia-Marquez; Paul Gadenne  ...  à l'Odéon (Jean Gillibert) ;  au Grand Auditorium du  Crédit Foncier, au théâtre des  2 Rêves, au théâtre du Petit Hébertot, au théâtre du Gymnase,  au théâtre Branoul de la Haye...

 

"à voix haute et nue"© valorise les circuits courts.

Ainsi, La Compagnie En Perce animée avec l'acteur Christian Fischer, non seulement rédige et actionne des projets artistiques, culturels, ou de formation à l'expression orale et d'initiations à l'art de dire, de Conseil aux dirigeants, des séminaires pour l’Entreprise, mais encore, elle organise, à la demande de ses adhérents, soirées littéraires, (Bachelard à Bar sur Aude, Jean-Marie Turpin à La Madeleine, Pierre Boudot à la Crypte Saint Denys…) lectures, rencontres, conférences, spectacles…

En Perce insuffle, de plus, un nouveau projet, la Fédération de lecteurs

 

 (renseignements à l'issue d'une séance publique)

  programmation saison 2014-2015 «à voix haute et nue»© Lectures publiques de Michèle Venard

Paul Gadenne en lecture publique


 

 

Recherche