Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 16:48

Voyage bref mais édifiant en Autriche (Innsbruck, Salzbourg et ses environs ) et à Frankfurt.
Je ne dirai que les points négatifs car les positifs sont enchanteurs et déjà connus: Tout d’abord impossible de voir les Arcimboldo du château d’Ambrast car les salles n’étaient pas accessibles (ainsi une année alors que je voulais voir les Caravage de Florence, ils étaient partis en tournée ailleurs…) Salzbourg ville extraordinaire, est infestée de mendiants avachis et pleurnichards. Il s’agit des esclaves des mafias de l’Est très riches et puissantes. Elles ont fait condamner devant la Cour Européenne le Maire de la Ville qui voulait interdire la mendicité. Seuls sont condamnés les vols à main armée et les atteintes aux personnes. Il s’agit pour les Autrichiens rencontrés aussi bien dans la campagne que dans les villes de réussir à faire entendre à Bruxelles l’exaspération du peuple tout entier et dont la voix est étouffée. Pour les Autrichiens rencontrés, l’entrée d’encore autres pays pauvres dans l’Union E ouvre la voie à la Turquie déclarée abusivement comme européenne ( déjà les lignes de chemin de fer Allemagne Autriche Turquie sont inscrites sur les cartes alors que les communications avec la Russie bien moins incongrue pourtant dans l’espace géographique de l’Europe, s’arrêtent aux frontières).
Par ailleurs l’utilisation qui est faite de Mozart en chocolat est tout bonnement infecte quant à sa Maison à la «scénographie» revue par Bob Wilson, elle a perdu tout charme et toute possibilité de laisser éclore un peu d’émotion. On se transbahute dans des salles muséales sans esprit et sans cœur. (sans oublier les moments filmés d’opéras montés d’une manière «moderne» par de brillants saboteurs, la «Flûte» en charentaise, les «Noces» en tutu et «Idoménée» chez les crétins (Idioménée)
J’ajouterai que la vie en Autriche coûte bien moins cher qu’à Paris. Les vêtements sont de grande qualité et de prix abordables, les restaurants et les cafés aussi, les transports en commun comme les taxis sont moins chers également. Le niveau de vie est supérieur. L’invasion roumaine effraie d’autant mieux les habitants qu’ils ont conscience de payer sans rien recevoir en retour. Quant aux amis allemands ils se sont déclarés ulcérés par le régime qui est le leur : bas salaires et surcharge énorme de travail alors que de nouveaux venus assistés bénéficient d’avantages exorbitants à leurs yeux. Bref l’ambiance est à la guerre civile européenne. Qui tire les ficelles ?

Partager cet article

Repost 0
Published by M.V - dans Choses vues
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de michele-venard.over-blog.com
  • Le blog de michele-venard.over-blog.com
  • : Lectures publiques d'auteurs de la littérature mondiale. Critiques en mémoire. Les historiens du regard mémoires pour servir à l'histoire du théâtre
  • Contact

activités d'artiste

Michèle Venard lit Alice Munro

2014-2015

2014-2015

 

Metteur en scène d'une quinzaine de spectacles professionnels joués à Paris, en province et à l'étranger, ( dont Kafka, Jarry, Sade...) à la forme théâtrale "rapide, surprenante, esthétique", "mettant comme l'écrit Jean Gillibert, les acteurs en responsabilité de jeu. C'est souvent très fort et peu usité dans le monde actuel, formaliste et esthétisant du théâtre", artiste dramatique, docteur ès lettres et dernière thésarde de Georges Couton, auteur de deux livres d’histoire du théâtre, Michèle Venard, par la lecture expressive, mène aussi, au sein de la compagnie En Perce Théâtre, le projet lectures "à voix haute et nue" © d'auteurs très, peu ou mal entendus.

Atelier nomade souple, suscitant, là où il a lieu, un Studio de Lectures et d'écoute,l'Atelier Permanent de Lectures et d'écoute existe depuis la Revue Parlée de Blaise Gautier au Centre Pompidou,où Michèle Venard, déjà,lisait Gombrowicz, Pound,  ou de Roux... À partir de 2003,  après un accident qui la priva de la marche, elle réactive son activité de lectrice, en province (Kafka, Bachelard, Hardellet, Rilke, Schultz, Bernanos), au Salon International du Livre de Ouessant, à Paris (au Nord-Ouest Claudel, Montherlant, Bloy) à la Maison des Métallos.(mise en scène-événement captée par Radio-France 8 heures de Présence théâtrale de Jean Gillibert, diffusées sur France - Culture),  à la Crypte de la Madeleine ( J-M Turpin)   à la Crypte Saint Denys ( Pierre  Boudot) au théâtre du Centre 6 (Stendhal, Poe, Villiers de l’Isle Adam, James, Verlaine MaupassantTchekhov, Joyce, Yourcenar, Gombrowicz, Highsmith, Mishima), au théâtre Pandora (Woolf, Zweig; Andersen, Pirandello, Moravia, Hemingway, Faulkner, Conrad, Lawrence, Hamsun, Lagerkvist, Morante, Green, Borges, Tanizaki, Andric, Kessel, Morand, Kawabata, Grossman,Giono, Bierce,Rilke, Blixen, Gracq,  London, Baudelaire, Dickens, Cendrars, Jouve, Dostoïevski, Llosa, Wilde, Bounine, Steinbeck, Gide, Joseph Roth, Djuna Barnes

Arthur Rimbaud; Georges Bernanos; Albert Cossery; Michel Ossorguine; Mikhaïl Boulgakov;  Miguel Torga ; F Scott Fitzgerald; Jean-Louis Joliot Albert Camus;  Doris Lessing; Richard Millet; Alice Munro; Gabriel Garcia-Marquez; Paul Gadenne  ...  à l'Odéon (Jean Gillibert) ;  au Grand Auditorium du  Crédit Foncier, au théâtre des  2 Rêves, au théâtre du Petit Hébertot, au théâtre du Gymnase,  au théâtre Branoul de la Haye...

 

"à voix haute et nue"© valorise les circuits courts.

Ainsi, La Compagnie En Perce animée avec l'acteur Christian Fischer, non seulement rédige et actionne des projets artistiques, culturels, ou de formation à l'expression orale et d'initiations à l'art de dire, de Conseil aux dirigeants, des séminaires pour l’Entreprise, mais encore, elle organise, à la demande de ses adhérents, soirées littéraires, (Bachelard à Bar sur Aude, Jean-Marie Turpin à La Madeleine, Pierre Boudot à la Crypte Saint Denys…) lectures, rencontres, conférences, spectacles…

En Perce insuffle, de plus, un nouveau projet, la Fédération de lecteurs

 

 (renseignements à l'issue d'une séance publique)

  programmation saison 2014-2015 «à voix haute et nue»© Lectures publiques de Michèle Venard

Paul Gadenne en lecture publique


 

 

Recherche