Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 13:11

Van Gogh à Londres

 

La pièce de Nicholas Wright, adaptée par Jean-Marie Besset Van Gogh à Londres, débute au théâtre de l'Atelier. Allez-y.

 

Elle raconte ce que dit son titre et cueille Vincent à partir de 1873, dans la partie londonienne peu connue de son histoire alors qu'il est employé et vit chez une logeuse dont il s'éprendra, un peu à la manière de Chatterton

Il a en effet sa Kitty Bell, mais modernisée. Celle-ci loue des chambres dans son grand appartement londonien pour améliorer l'ordinaire mais a élevé seule sa fille et mène une vie professionnelle épanouissante.

Face à Vincent qui n'est pas encore peintre, logé dans la même maison, sa réplique en négatif, un artiste dont l'évolution vers la vie de famille marquera la fin du talent.

Dans la cuisine, décor unique, se nouent et se défont les histoires d'amour, cassées par l'arrivée de la sœur de Vincent, rigide et impitoyable, voyeuse, et qui fait entendre sur cet être la malédiction familiale.

 

Hélène Vincent signe la mise en scène. Si un travail supplémentaire avec le décorateur pour rompre la monotonie répétitive du décor ( par exemple, il pourrait suivre par touches fines l'embellissement intérieur de la logeuse transfigurée par l'amour puis sa dégradation lorsque Vincent la quitte), si les jeunes acteurs de l'équipe ne savent pas suffisamment bien construire les parcours de leurs personnages ( Vincent n'a pas de progression, il est exalté de la même manière dès son entrée dans la pièce jusqu'à son illumination mystique; de même le couple dansé perd sa luminosité et devient morne sans que les acteurs, trop verts ou pas assez bien formés aient traversé le nécessaire parcours intérieur) toutes les scènes de sensualité et d'émotion sont magnifiquement réussies.

 

Elles tiennent à l'équipe, à son travail sous la conduite fine du metteur en scène mais bien tout autant à une actrice exceptionnelle de sensibilité, de retenue, de vérité, Josiane Stoléru dont le registre bouleversant n'est pas sans pouvoir être comparé à celui de la grande Méryl Streep de la Route de Madison, de Out of Africa ou de la Maîtresse du lieutenant Français.

 

Alors que de tout côté, l'art de l'acteur en France se dévalue, que se jouent à Paris Villette ou au Rond Point des animations de patronage ou de veillées scout ( Beaucoup de bruit pour rien et Du Vent, des fantômes) , il est salutaire pour chacun d'aller au théâtre privé entendre une pièce de théâtre, écrite avec soin, et de venir applaudir un travail d'acteur supérieur.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by michele-venard.over-blog.com - dans critiques de théâtre
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de michele-venard.over-blog.com
  • Le blog de michele-venard.over-blog.com
  • : Lectures publiques d'auteurs de la littérature mondiale. Critiques en mémoire. Les historiens du regard mémoires pour servir à l'histoire du théâtre
  • Contact

activités d'artiste

Michèle Venard lit Alice Munro

2014-2015

2014-2015

 

Metteur en scène d'une quinzaine de spectacles professionnels joués à Paris, en province et à l'étranger, ( dont Kafka, Jarry, Sade...) à la forme théâtrale "rapide, surprenante, esthétique", "mettant comme l'écrit Jean Gillibert, les acteurs en responsabilité de jeu. C'est souvent très fort et peu usité dans le monde actuel, formaliste et esthétisant du théâtre", artiste dramatique, docteur ès lettres et dernière thésarde de Georges Couton, auteur de deux livres d’histoire du théâtre, Michèle Venard, par la lecture expressive, mène aussi, au sein de la compagnie En Perce Théâtre, le projet lectures "à voix haute et nue" © d'auteurs très, peu ou mal entendus.

Atelier nomade souple, suscitant, là où il a lieu, un Studio de Lectures et d'écoute,l'Atelier Permanent de Lectures et d'écoute existe depuis la Revue Parlée de Blaise Gautier au Centre Pompidou,où Michèle Venard, déjà,lisait Gombrowicz, Pound,  ou de Roux... À partir de 2003,  après un accident qui la priva de la marche, elle réactive son activité de lectrice, en province (Kafka, Bachelard, Hardellet, Rilke, Schultz, Bernanos), au Salon International du Livre de Ouessant, à Paris (au Nord-Ouest Claudel, Montherlant, Bloy) à la Maison des Métallos.(mise en scène-événement captée par Radio-France 8 heures de Présence théâtrale de Jean Gillibert, diffusées sur France - Culture),  à la Crypte de la Madeleine ( J-M Turpin)   à la Crypte Saint Denys ( Pierre  Boudot) au théâtre du Centre 6 (Stendhal, Poe, Villiers de l’Isle Adam, James, Verlaine MaupassantTchekhov, Joyce, Yourcenar, Gombrowicz, Highsmith, Mishima), au théâtre Pandora (Woolf, Zweig; Andersen, Pirandello, Moravia, Hemingway, Faulkner, Conrad, Lawrence, Hamsun, Lagerkvist, Morante, Green, Borges, Tanizaki, Andric, Kessel, Morand, Kawabata, Grossman,Giono, Bierce,Rilke, Blixen, Gracq,  London, Baudelaire, Dickens, Cendrars, Jouve, Dostoïevski, Llosa, Wilde, Bounine, Steinbeck, Gide, Joseph Roth, Djuna Barnes

Arthur Rimbaud; Georges Bernanos; Albert Cossery; Michel Ossorguine; Mikhaïl Boulgakov;  Miguel Torga ; F Scott Fitzgerald; Jean-Louis Joliot Albert Camus;  Doris Lessing; Richard Millet; Alice Munro; Gabriel Garcia-Marquez; Paul Gadenne  ...  à l'Odéon (Jean Gillibert) ;  au Grand Auditorium du  Crédit Foncier, au théâtre des  2 Rêves, au théâtre du Petit Hébertot, au théâtre du Gymnase,  au théâtre Branoul de la Haye...

 

"à voix haute et nue"© valorise les circuits courts.

Ainsi, La Compagnie En Perce animée avec l'acteur Christian Fischer, non seulement rédige et actionne des projets artistiques, culturels, ou de formation à l'expression orale et d'initiations à l'art de dire, de Conseil aux dirigeants, des séminaires pour l’Entreprise, mais encore, elle organise, à la demande de ses adhérents, soirées littéraires, (Bachelard à Bar sur Aude, Jean-Marie Turpin à La Madeleine, Pierre Boudot à la Crypte Saint Denys…) lectures, rencontres, conférences, spectacles…

En Perce insuffle, de plus, un nouveau projet, la Fédération de lecteurs

 

 (renseignements à l'issue d'une séance publique)

  programmation saison 2014-2015 «à voix haute et nue»© Lectures publiques de Michèle Venard

Paul Gadenne en lecture publique


 

 

Recherche