Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 11:24

Hier, il y a quelques années,  le Théâtre de la Ville offrait à nos regards qu’il scande par les temps de fidélité au Maître, la nouvelle création de Ushio Amagatsu.

 

La force onirique de la méditation Toki par les huit danseurs de Sankai Juku et les musiques inspirées des trois compositeurs, est à éprouver comme une initiation, un Mystère.

 

Face aux stèles dressées, présences minérales, en imperceptibles mouvements qui lentement basculent si peu puis reviennent, temps de l’éternité couronné d’un ciel qui bouge, mystes nous sommes, et saisis par un proche ailleurs déchirant.

Artistes en douloureuse extase, en lévitation transversale, le torse barré par la pierre, en apparitions ironiques, visages et mains dans le lointain des limbes, recueillis par une coque de linceul, ils traversent un long passage de sable pâle, poussière fine, que la force des talons et des plantes de pieds soulève et raye. Corps ancrés pour que l’âme s’exprime.

Ascèse des corps où se lisent les cages des os et les muscles longs. Les membres, tentacules ou élytres flottent et nagent, donnent à voir la main palmée du nénuphar comme la secousse crispée de l’enfant autiste.

Corps du monde végétal, algues, insectes, roseaux, vibrations lentes, surfaces aqueuses, rêveries des eaux et du temps. L’eau qui dissout et aiderait à mourir totalement, car, dit le poète on ne guérit jamais d’avoir rêvé près d’une eau dormante. Rêverie où l’horreur, celle ressentie par Rilke, lente et tranquille, est « dissoute dans l’eau qui rend léger le germe vivant. » Eaux d’où part la vie.

 

Les eaux océaniques du créateur puissant Ushio Amagatsu ont pu être souillées ou rongées de lèpre, mais dans ce que j’ai vu et de ce qu’il en fait, elles signifient le Ciel :

Le cercle levé au-dessus d’eux se relie par deux fois aux Danseurs dans un geste mystique qui rejoindrait la pensée du Claudel des Grandes Odes « Mon Dieu, ayez pitié de ces eaux en moi qui meurent de soif ».

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by michele-venard.over-blog.com - dans critiques de théâtre
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de michele-venard.over-blog.com
  • Le blog de michele-venard.over-blog.com
  • : Lectures publiques d'auteurs de la littérature mondiale. Critiques en mémoire. Les historiens du regard mémoires pour servir à l'histoire du théâtre
  • Contact

activités d'artiste

Michèle Venard lit Alice Munro

2014-2015

2014-2015

 

Metteur en scène d'une quinzaine de spectacles professionnels joués à Paris, en province et à l'étranger, ( dont Kafka, Jarry, Sade...) à la forme théâtrale "rapide, surprenante, esthétique", "mettant comme l'écrit Jean Gillibert, les acteurs en responsabilité de jeu. C'est souvent très fort et peu usité dans le monde actuel, formaliste et esthétisant du théâtre", artiste dramatique, docteur ès lettres et dernière thésarde de Georges Couton, auteur de deux livres d’histoire du théâtre, Michèle Venard, par la lecture expressive, mène aussi, au sein de la compagnie En Perce Théâtre, le projet lectures "à voix haute et nue" © d'auteurs très, peu ou mal entendus.

Atelier nomade souple, suscitant, là où il a lieu, un Studio de Lectures et d'écoute,l'Atelier Permanent de Lectures et d'écoute existe depuis la Revue Parlée de Blaise Gautier au Centre Pompidou,où Michèle Venard, déjà,lisait Gombrowicz, Pound,  ou de Roux... À partir de 2003,  après un accident qui la priva de la marche, elle réactive son activité de lectrice, en province (Kafka, Bachelard, Hardellet, Rilke, Schultz, Bernanos), au Salon International du Livre de Ouessant, à Paris (au Nord-Ouest Claudel, Montherlant, Bloy) à la Maison des Métallos.(mise en scène-événement captée par Radio-France 8 heures de Présence théâtrale de Jean Gillibert, diffusées sur France - Culture),  à la Crypte de la Madeleine ( J-M Turpin)   à la Crypte Saint Denys ( Pierre  Boudot) au théâtre du Centre 6 (Stendhal, Poe, Villiers de l’Isle Adam, James, Verlaine MaupassantTchekhov, Joyce, Yourcenar, Gombrowicz, Highsmith, Mishima), au théâtre Pandora (Woolf, Zweig; Andersen, Pirandello, Moravia, Hemingway, Faulkner, Conrad, Lawrence, Hamsun, Lagerkvist, Morante, Green, Borges, Tanizaki, Andric, Kessel, Morand, Kawabata, Grossman,Giono, Bierce,Rilke, Blixen, Gracq,  London, Baudelaire, Dickens, Cendrars, Jouve, Dostoïevski, Llosa, Wilde, Bounine, Steinbeck, Gide, Joseph Roth, Djuna Barnes

Arthur Rimbaud; Georges Bernanos; Albert Cossery; Michel Ossorguine; Mikhaïl Boulgakov;  Miguel Torga ; F Scott Fitzgerald; Jean-Louis Joliot Albert Camus;  Doris Lessing; Richard Millet; Alice Munro; Gabriel Garcia-Marquez; Paul Gadenne  ...  à l'Odéon (Jean Gillibert) ;  au Grand Auditorium du  Crédit Foncier, au théâtre des  2 Rêves, au théâtre du Petit Hébertot, au théâtre du Gymnase,  au théâtre Branoul de la Haye...

 

"à voix haute et nue"© valorise les circuits courts.

Ainsi, La Compagnie En Perce animée avec l'acteur Christian Fischer, non seulement rédige et actionne des projets artistiques, culturels, ou de formation à l'expression orale et d'initiations à l'art de dire, de Conseil aux dirigeants, des séminaires pour l’Entreprise, mais encore, elle organise, à la demande de ses adhérents, soirées littéraires, (Bachelard à Bar sur Aude, Jean-Marie Turpin à La Madeleine, Pierre Boudot à la Crypte Saint Denys…) lectures, rencontres, conférences, spectacles…

En Perce insuffle, de plus, un nouveau projet, la Fédération de lecteurs

 

 (renseignements à l'issue d'une séance publique)

  programmation saison 2014-2015 «à voix haute et nue»© Lectures publiques de Michèle Venard

Paul Gadenne en lecture publique


 

 

Recherche