Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 12:47

 

En France, la liberté d'expression n'est pas réprimée et à condition de rester dans le débat démocratique, elle est salutaire; et se battre contre tous les intégrismes et autres sectarismes politiques ou religieux pour la défendre est un devoir.

  Face à des chrétiens pratiquants qui estiment que ce spectacle constitue un blasphème ou une provocation et qui contestent qu'il soit financé par les fonds publics de la subvention issue aussi des impôts de ceux qui s'estiment offensés, une discussion  pouvait s'ouvrir.

 

Au lieu d'en débattre ce qui serait intéressant, le théâtre de la Ville, sa direction et son équipe vont chercher les flics .....

 

Les enfants gâtés de l'Institution théâtrale nantie sont, de surcroît, des pétochards.

 

Sur le concept du visage du fils de Dieu

par Romeo Castellucci au Théâtre de la Ville de Paris

  à propos de manifestations de spectateurs, j'avais assisté en 1974 il me semble, à la

représentation d'une pièce de Carmelo Bene au théâtre de de l'Athénée ou à l'Opéra Comique,

je ne sais plus.

Quelques  féministes, dispersées dans les baignoires surplombant la scène,  avaient jeté de la farine

et des oeufs sur le plateau de ce théâtre à l'Italienne ( attentat prémédité car qui a de la farine

et des oeufs dans son sac  en allant au théâtre ?) et avaient  interrompu le spectacle. ( qui se jouait

un nombre limité de fois si ma mémoire est bonne) 

Elles estimaient qu'une actrice du  spectacle qui, accroupie, montrait nu son postérieur en le

faisant frétiller, était mal traitée par le metteur en scène lequel attentait à l'image de la Femme.

Un  saxophonje englué de farine étant rendu inutilisable et le spectacle ne pouvant continuer,

les lumières salle s'étaient rallumées et Carmelo Bene était venu sur le plateau pour "discuter"

avec les féministes et dire son indignation à LUI.

Finalement tout le monde s'était retrouvé dehors à continuer de débattre sur le trottoir,

et sans intervention demandée d'un service d'ordre (qui a peut-être mieux à faire ).

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de michele-venard.over-blog.com
  • Le blog de michele-venard.over-blog.com
  • : Lectures publiques d'auteurs de la littérature mondiale. Critiques en mémoire. Les historiens du regard mémoires pour servir à l'histoire du théâtre
  • Contact

activités d'artiste

Michèle Venard lit Alice Munro

2014-2015

2014-2015

 

Metteur en scène d'une quinzaine de spectacles professionnels joués à Paris, en province et à l'étranger, ( dont Kafka, Jarry, Sade...) à la forme théâtrale "rapide, surprenante, esthétique", "mettant comme l'écrit Jean Gillibert, les acteurs en responsabilité de jeu. C'est souvent très fort et peu usité dans le monde actuel, formaliste et esthétisant du théâtre", artiste dramatique, docteur ès lettres et dernière thésarde de Georges Couton, auteur de deux livres d’histoire du théâtre, Michèle Venard, par la lecture expressive, mène aussi, au sein de la compagnie En Perce Théâtre, le projet lectures "à voix haute et nue" © d'auteurs très, peu ou mal entendus.

Atelier nomade souple, suscitant, là où il a lieu, un Studio de Lectures et d'écoute,l'Atelier Permanent de Lectures et d'écoute existe depuis la Revue Parlée de Blaise Gautier au Centre Pompidou,où Michèle Venard, déjà,lisait Gombrowicz, Pound,  ou de Roux... À partir de 2003,  après un accident qui la priva de la marche, elle réactive son activité de lectrice, en province (Kafka, Bachelard, Hardellet, Rilke, Schultz, Bernanos), au Salon International du Livre de Ouessant, à Paris (au Nord-Ouest Claudel, Montherlant, Bloy) à la Maison des Métallos.(mise en scène-événement captée par Radio-France 8 heures de Présence théâtrale de Jean Gillibert, diffusées sur France - Culture),  à la Crypte de la Madeleine ( J-M Turpin)   à la Crypte Saint Denys ( Pierre  Boudot) au théâtre du Centre 6 (Stendhal, Poe, Villiers de l’Isle Adam, James, Verlaine MaupassantTchekhov, Joyce, Yourcenar, Gombrowicz, Highsmith, Mishima), au théâtre Pandora (Woolf, Zweig; Andersen, Pirandello, Moravia, Hemingway, Faulkner, Conrad, Lawrence, Hamsun, Lagerkvist, Morante, Green, Borges, Tanizaki, Andric, Kessel, Morand, Kawabata, Grossman,Giono, Bierce,Rilke, Blixen, Gracq,  London, Baudelaire, Dickens, Cendrars, Jouve, Dostoïevski, Llosa, Wilde, Bounine, Steinbeck, Gide, Joseph Roth, Djuna Barnes

Arthur Rimbaud; Georges Bernanos; Albert Cossery; Michel Ossorguine; Mikhaïl Boulgakov;  Miguel Torga ; F Scott Fitzgerald; Jean-Louis Joliot Albert Camus;  Doris Lessing; Richard Millet; Alice Munro; Gabriel Garcia-Marquez; Paul Gadenne  ...  à l'Odéon (Jean Gillibert) ;  au Grand Auditorium du  Crédit Foncier, au théâtre des  2 Rêves, au théâtre du Petit Hébertot, au théâtre du Gymnase,  au théâtre Branoul de la Haye...

 

"à voix haute et nue"© valorise les circuits courts.

Ainsi, La Compagnie En Perce animée avec l'acteur Christian Fischer, non seulement rédige et actionne des projets artistiques, culturels, ou de formation à l'expression orale et d'initiations à l'art de dire, de Conseil aux dirigeants, des séminaires pour l’Entreprise, mais encore, elle organise, à la demande de ses adhérents, soirées littéraires, (Bachelard à Bar sur Aude, Jean-Marie Turpin à La Madeleine, Pierre Boudot à la Crypte Saint Denys…) lectures, rencontres, conférences, spectacles…

En Perce insuffle, de plus, un nouveau projet, la Fédération de lecteurs

 

 (renseignements à l'issue d'une séance publique)

  programmation saison 2014-2015 «à voix haute et nue»© Lectures publiques de Michèle Venard

Paul Gadenne en lecture publique


 

 

Recherche