Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 14:40

Samedi 8 mai. Gare de Florence. 20h 15.

 

Des carabinieri sur le quai. Sauf à constater que la gare est surveillée, nous ne pensons rien de plus. Nous avons dix minutes avant que le train ne reparte.

 

Nous cherchons le bon compartiment et  notre wagon-couchette pour Paris. Quel sera l’autre passager, la quatrième personne, avec laquelle passer la nuit ?

 

Nous  montons tous trois, avançons pour trouver nos places.

Dans ce compartiment, un jeune homme allongé sur la banquette, enveloppé dans une couverture et appuyé sur les oreillers d’Artesia, se réveille en sursaut. Beau visage fin, membres longs, regard bridé. Il est monté à Rome et parle en anglais. Nous nous installons. Sa couchette est en haut. Il a un billet mais pas de bagages. Je lui demande d’où il vient. Il tait son pays d’origine. Nous partageons une orange.  Il rit d’une de nos mini querelles : nous lui rappelons ses parents ! Nous le sentons intelligent, précis, lumineux. Il voyage seul, il a traversé, le Pakistan, l’Iran, est arrivé en Turquie, puis en Grèce, caché dans un container. Deux ans de périple. Il a des amis qui l’attendent gare de l’Est.

 

Arrivée bruyante, et à la réflexion soupçonneuse, du contrôleur qui nous réclame nos trois passeports. Comme à l’aller, le train passe par la Suisse. Nos papiers nous seront rendus demain matin.

 

Le jeune homme met sa tête entre ses mains. Il vient de comprendre que le train dans lequel il est monté ne le conduira pas directement en France. Il demande quel sera  le prochain arrêt du train. Jacqueline le lui montre  sur une petite carte de  son calepin.

Il est abasourdi. Il sait maintenant qu’il ne peut rien faire pour se sauver.

Car tout va très vite. Le contrôleur revient avec les carabiniers. Christian dit «ça commence»; il est fusillé du regard. Le jeune homme est désigné. Il se lève sans résistance, et les suit sans tourner la tête. Élégant jusqu’au bout.

Nous restons médusés et patauds. Par la fenêtre du couloir nous voyons sur le quai une file de clandestins escortés par la police. Repérés à Rome, sans être informés du passage par Lausanne lorsqu’ils ont pris leur billet, les voilà arrêtés à Florence.

Le train partira avec retard et sans eux.

 

Nous parlons de la rencontre avec ce jeune homme, de sa détermination tranquille et de sa grâce.

 

Demain, il recommencera.

Prions pour qu’il s’en sorte.

 

Maintenant, nous sommes à Paris Bercy.

Quelques jeunes d’ethnies différentes manifestement en attendent d’autres.

Encore une fois, ceux de Rome n’arriveront pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by M.V - dans Choses vues
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de michele-venard.over-blog.com
  • Le blog de michele-venard.over-blog.com
  • : Lectures publiques d'auteurs de la littérature mondiale. Critiques en mémoire. Les historiens du regard mémoires pour servir à l'histoire du théâtre
  • Contact

activités d'artiste

Michèle Venard lit Alice Munro

2014-2015

2014-2015

 

Metteur en scène d'une quinzaine de spectacles professionnels joués à Paris, en province et à l'étranger, ( dont Kafka, Jarry, Sade...) à la forme théâtrale "rapide, surprenante, esthétique", "mettant comme l'écrit Jean Gillibert, les acteurs en responsabilité de jeu. C'est souvent très fort et peu usité dans le monde actuel, formaliste et esthétisant du théâtre", artiste dramatique, docteur ès lettres et dernière thésarde de Georges Couton, auteur de deux livres d’histoire du théâtre, Michèle Venard, par la lecture expressive, mène aussi, au sein de la compagnie En Perce Théâtre, le projet lectures "à voix haute et nue" © d'auteurs très, peu ou mal entendus.

Atelier nomade souple, suscitant, là où il a lieu, un Studio de Lectures et d'écoute,l'Atelier Permanent de Lectures et d'écoute existe depuis la Revue Parlée de Blaise Gautier au Centre Pompidou,où Michèle Venard, déjà,lisait Gombrowicz, Pound,  ou de Roux... À partir de 2003,  après un accident qui la priva de la marche, elle réactive son activité de lectrice, en province (Kafka, Bachelard, Hardellet, Rilke, Schultz, Bernanos), au Salon International du Livre de Ouessant, à Paris (au Nord-Ouest Claudel, Montherlant, Bloy) à la Maison des Métallos.(mise en scène-événement captée par Radio-France 8 heures de Présence théâtrale de Jean Gillibert, diffusées sur France - Culture),  à la Crypte de la Madeleine ( J-M Turpin)   à la Crypte Saint Denys ( Pierre  Boudot) au théâtre du Centre 6 (Stendhal, Poe, Villiers de l’Isle Adam, James, Verlaine MaupassantTchekhov, Joyce, Yourcenar, Gombrowicz, Highsmith, Mishima), au théâtre Pandora (Woolf, Zweig; Andersen, Pirandello, Moravia, Hemingway, Faulkner, Conrad, Lawrence, Hamsun, Lagerkvist, Morante, Green, Borges, Tanizaki, Andric, Kessel, Morand, Kawabata, Grossman,Giono, Bierce,Rilke, Blixen, Gracq,  London, Baudelaire, Dickens, Cendrars, Jouve, Dostoïevski, Llosa, Wilde, Bounine, Steinbeck, Gide, Joseph Roth, Djuna Barnes

Arthur Rimbaud; Georges Bernanos; Albert Cossery; Michel Ossorguine; Mikhaïl Boulgakov;  Miguel Torga ; F Scott Fitzgerald; Jean-Louis Joliot Albert Camus;  Doris Lessing; Richard Millet; Alice Munro; Gabriel Garcia-Marquez; Paul Gadenne  ...  à l'Odéon (Jean Gillibert) ;  au Grand Auditorium du  Crédit Foncier, au théâtre des  2 Rêves, au théâtre du Petit Hébertot, au théâtre du Gymnase,  au théâtre Branoul de la Haye...

 

"à voix haute et nue"© valorise les circuits courts.

Ainsi, La Compagnie En Perce animée avec l'acteur Christian Fischer, non seulement rédige et actionne des projets artistiques, culturels, ou de formation à l'expression orale et d'initiations à l'art de dire, de Conseil aux dirigeants, des séminaires pour l’Entreprise, mais encore, elle organise, à la demande de ses adhérents, soirées littéraires, (Bachelard à Bar sur Aude, Jean-Marie Turpin à La Madeleine, Pierre Boudot à la Crypte Saint Denys…) lectures, rencontres, conférences, spectacles…

En Perce insuffle, de plus, un nouveau projet, la Fédération de lecteurs

 

 (renseignements à l'issue d'une séance publique)

  programmation saison 2014-2015 «à voix haute et nue»© Lectures publiques de Michèle Venard

Paul Gadenne en lecture publique


 

 

Recherche