Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 10:36

En 1996, Roman Polanski met en scène Master Class de Terence Mc Nally, à Paris, avec Fanny Ardant dans le rôle de Maria Callas, ensuite, c'est Didier Long qui, 10 ans plus tard, donne à Marie Laforêt l'opportunité de jouer ce personnage réel et mythique.

Puis Jean-Yves Picq, à partir d'un collage d'interview de la Diva produit un "texte" qui sera joué avec un grand succès par Elisabeth Macocco et qui est repris aujourd'hui par Noémie Bianco.

On peut comprendre l'attrait qu'exerce Maria Callas pour les brunes actrices successives qui ont cherché la mimesis, à restituer le portrait conforme, non seulement maquillage, coiffure, mais aussi, accent, pauses et postures, sophistication extrême et  profondeur passionnée dans lesquelles se plonger.

La personne de Maria Callas s'étant aujourd'hui confondue avec son mythe, on peut craindre de douter de l'opportunité d'une telle représentation qui amène le spectateur à débusquer la ressemblance d'apparence. Mais dans le même temps,  ce qui devient un rôle peut être vu comme un support à jeu pour une actrice  telle Noémie Bianco. Elle est tout bonnement formidable. Elle a à sa disposition une palette de couleurs très riche qui montre ses talents sûrs et repérables au cours des séquences émotionnelles qui vont de la fureur au charme.

Je l'ai trouvée particulièrement étonnante, car elle échappe  constamment aux conventions, sur le "moment Onassis" moment déchirant qu'elle incarne, debout, devant la table et les micros des interviews passés.

 Les mots que dit Callas et que Noémie Bianco fait siens sont d'une actualité artistique universelle, d'une exigence sans faille et d'une immense vitalité. Le mérite de les avoir recueillis en revient à Jean-Yves Picq, et si, pour ma part, je pense  que le long monologue obtenu, ce collage de propos, établi sans effort de construction dramaturgique autre qu'une linéarité qui conduit Callas de ses années de formation à son décès, manque d'intérêt scénique, je trouve le travail accompli par Noémie et le metteur en scène Jean Marc Avocat époustouflant de justesse, de générosité, d'émotion vraie.

Noémie Bianco remplit remarquablement son rôle et sa beauté et sa présence donnent envie qu'elle soit vue sur des plateaux prestigieux pour incarner non seulement les grandes héroïnes tragiques du répertoire classique, mais les rôles qui sont à sa disposition chez  Claudel, chez  les antiques, chez  Shakespeare et chez Tchekhov. Une étoile. 

 

Callas à l'Auguste Théâtre 6, impasse Lamier. 75011 Paris.

 

 

Bonjour Madame,

C'est avec un très grand plaisir que ma mère m'a fait part de vos sensations suite au spectacle «Callas».
Ce que vous pensez de mon travail (bien sûr en accord avec Jean-Marc) me conforte et m'encourage pour l'avenir. J'en suis très touchée et heureuse.

Encore une fois, merci.

Au plaisir de vous rencontrer

Bien à vous

Noémie Bianco

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de michele-venard.over-blog.com
  • Le blog de michele-venard.over-blog.com
  • : Lectures publiques d'auteurs de la littérature mondiale. Critiques en mémoire. Les historiens du regard mémoires pour servir à l'histoire du théâtre
  • Contact

activités d'artiste

Michèle Venard lit Alice Munro

2014-2015

2014-2015

 

Metteur en scène d'une quinzaine de spectacles professionnels joués à Paris, en province et à l'étranger, ( dont Kafka, Jarry, Sade...) à la forme théâtrale "rapide, surprenante, esthétique", "mettant comme l'écrit Jean Gillibert, les acteurs en responsabilité de jeu. C'est souvent très fort et peu usité dans le monde actuel, formaliste et esthétisant du théâtre", artiste dramatique, docteur ès lettres et dernière thésarde de Georges Couton, auteur de deux livres d’histoire du théâtre, Michèle Venard, par la lecture expressive, mène aussi, au sein de la compagnie En Perce Théâtre, le projet lectures "à voix haute et nue" © d'auteurs très, peu ou mal entendus.

Atelier nomade souple, suscitant, là où il a lieu, un Studio de Lectures et d'écoute,l'Atelier Permanent de Lectures et d'écoute existe depuis la Revue Parlée de Blaise Gautier au Centre Pompidou,où Michèle Venard, déjà,lisait Gombrowicz, Pound,  ou de Roux... À partir de 2003,  après un accident qui la priva de la marche, elle réactive son activité de lectrice, en province (Kafka, Bachelard, Hardellet, Rilke, Schultz, Bernanos), au Salon International du Livre de Ouessant, à Paris (au Nord-Ouest Claudel, Montherlant, Bloy) à la Maison des Métallos.(mise en scène-événement captée par Radio-France 8 heures de Présence théâtrale de Jean Gillibert, diffusées sur France - Culture),  à la Crypte de la Madeleine ( J-M Turpin)   à la Crypte Saint Denys ( Pierre  Boudot) au théâtre du Centre 6 (Stendhal, Poe, Villiers de l’Isle Adam, James, Verlaine MaupassantTchekhov, Joyce, Yourcenar, Gombrowicz, Highsmith, Mishima), au théâtre Pandora (Woolf, Zweig; Andersen, Pirandello, Moravia, Hemingway, Faulkner, Conrad, Lawrence, Hamsun, Lagerkvist, Morante, Green, Borges, Tanizaki, Andric, Kessel, Morand, Kawabata, Grossman,Giono, Bierce,Rilke, Blixen, Gracq,  London, Baudelaire, Dickens, Cendrars, Jouve, Dostoïevski, Llosa, Wilde, Bounine, Steinbeck, Gide, Joseph Roth, Djuna Barnes

Arthur Rimbaud; Georges Bernanos; Albert Cossery; Michel Ossorguine; Mikhaïl Boulgakov;  Miguel Torga ; F Scott Fitzgerald; Jean-Louis Joliot Albert Camus;  Doris Lessing; Richard Millet; Alice Munro; Gabriel Garcia-Marquez; Paul Gadenne  ...  à l'Odéon (Jean Gillibert) ;  au Grand Auditorium du  Crédit Foncier, au théâtre des  2 Rêves, au théâtre du Petit Hébertot, au théâtre du Gymnase,  au théâtre Branoul de la Haye...

 

"à voix haute et nue"© valorise les circuits courts.

Ainsi, La Compagnie En Perce animée avec l'acteur Christian Fischer, non seulement rédige et actionne des projets artistiques, culturels, ou de formation à l'expression orale et d'initiations à l'art de dire, de Conseil aux dirigeants, des séminaires pour l’Entreprise, mais encore, elle organise, à la demande de ses adhérents, soirées littéraires, (Bachelard à Bar sur Aude, Jean-Marie Turpin à La Madeleine, Pierre Boudot à la Crypte Saint Denys…) lectures, rencontres, conférences, spectacles…

En Perce insuffle, de plus, un nouveau projet, la Fédération de lecteurs

 

 (renseignements à l'issue d'une séance publique)

  programmation saison 2014-2015 «à voix haute et nue»© Lectures publiques de Michèle Venard

Paul Gadenne en lecture publique


 

 

Recherche