Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 18:22


L'Association d'Alexandre Jardin "Lire et faire lire" elle, recrute des bénévoles, retraités,

ou de plus de 50 ans, pour, dans une action "inter générationnelle" aller lire gratuitement

dans les classes des écoles !

 

Est-ce que les chauffeurs de bus accepteraient que des bénévoles conduisent les cars à leur place? Que des bénévoles viennent dans les ministères occuper les postes d'énarques ?

Et les profs, que des mères de famille viennent faire classe à leur place ?

 

Non bien sûr, mais le ministère, la Ligue de l'Enseignement etc…  soutiennent cette "initiative" très relayée. 


 

deux réactions sensées :

1° "aimer lire n'a rien à voir avec bien lire.

La bonne volonté, la bonne conscience, (comme le désir histrionique de se montrer) ne font pas plus de bon lecteurs que de bons comédiens. Le risque est donc que de mauvais lecteurs dégoûtent à jamais les gamins des livres.

 Si ces gentils bénévoles aimaient autant les textes et le public qu'on semble le croire, alors ils auraient sacrifié leur carrière pour épouser les aléas du service de la littérature et du public. Ils auraient consenti à un long, et parfois ingrat, apprentissage.

Mais non, ils ont mené un tout autre chemin de vie, et c'est leur droit. Parvenus à une retraite, certes méritée, mais qui en fait quand même, comparés aux comédiens professionnels, des rentiers, ils s'improvisent lecteurs pour parer à l'ennui, au manque de reconnaissance sociale et satisfaire un besoin légitime de relations humaines.

Les rentiers, petits ou grands, veulent toujours le beurre et l'argent du beurre, ils se comportent volontiers en "coucou", ingénus parfois, mais néanmoins nuisibles."

 

"Bonsoir Michèle

Je suis très partagé à propos de cette initiative : je ne sais si cette association reçoit des subventions (ni de quel montant, le cas échéant) mais j'imagine bien que si elle devait prendre des comédiens professionnels et les payer correctement, l'initiative tournerait court ! Par ailleurs, cette initiation à la lecture à haute voix relève d'une mission de service public et il faudrait trouver de vrais financements pour cela. .. mais comme les temps sont aux économies drastiques et au bradage organisé des services publics !!! De notre temps, les instit et prof savaient lire à haute voix : ne le savent-ils donc plus ?? c'est hélas possible...

Le deuxième axe de l'initiative réside dans le fait de réunir autour d'une même activité des "séniors" et des enfants : les grands parents des enfants ne savent-ils donc plus lire non plus ??

Nous sommes là dans une problématique proche du théâtre amateur : le théâtre amateur a sa place mais il doit y rester (pas toujours le cas !). Il constitue une occasion de former des "amateurs" (qui aiment le théâtre) et vont donc aussi remplir les salles... Et les troupes de théâtre bien organisées font aussi régulièrement appel à quelques professionnels pour les encadrer, ce qui fait un petit débouché salarié pour quelques artistes ou metteurs en scène.

Il faudrait donc contacter cette association et lui suggérer d'organiser aussi, de temps en temps, des séances avec des comédiens experts en lecture (et donc payés) afin de montrer aux enfants mais aussi à leurs parents et aux lecteurs bénévoles jusqu'où l'art de la lecture peut être porté. De même, des sortes de stages de formation pourraient être envisagés, avec des professionnel apprenant aux bénévoles à être plus pointus quand ils lisent avec les enfants.

Sur un sujet équivalent, il y a quelques années, je m'étais mis très en colère contre la RATP : la direction avait organisé sous forme de concours un "casting" de voix auprès de ses agents pour en sélectionner une vingtaine qui enregistreraient les annonces-types nécessaires au service !! J'avais écrit (avec copie au Ministère de la Culture) pour rappeler que l'enregistrement vocal relève d'une profession... j'avais eu une réponse oiseuse, disant que ce n'était que ponctuel et que cela permettait aux agents sélectionnés de se réaliser dans une activité autre que leur quotidien professionnel : j'ai re-répondu qu'après discussion au sein de notre conseil syndical, les comédiens lui demandaient de pouvoir occasionnellement conduire le métro pour se changer les idées !!! évidemment je n'ai plus eu de réponse..."

   

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de michele-venard.over-blog.com
  • Le blog de michele-venard.over-blog.com
  • : Lectures publiques d'auteurs de la littérature mondiale. Critiques en mémoire. Les historiens du regard mémoires pour servir à l'histoire du théâtre
  • Contact

activités d'artiste

Michèle Venard lit Alice Munro

2014-2015

2014-2015

 

Metteur en scène d'une quinzaine de spectacles professionnels joués à Paris, en province et à l'étranger, ( dont Kafka, Jarry, Sade...) à la forme théâtrale "rapide, surprenante, esthétique", "mettant comme l'écrit Jean Gillibert, les acteurs en responsabilité de jeu. C'est souvent très fort et peu usité dans le monde actuel, formaliste et esthétisant du théâtre", artiste dramatique, docteur ès lettres et dernière thésarde de Georges Couton, auteur de deux livres d’histoire du théâtre, Michèle Venard, par la lecture expressive, mène aussi, au sein de la compagnie En Perce Théâtre, le projet lectures "à voix haute et nue" © d'auteurs très, peu ou mal entendus.

Atelier nomade souple, suscitant, là où il a lieu, un Studio de Lectures et d'écoute,l'Atelier Permanent de Lectures et d'écoute existe depuis la Revue Parlée de Blaise Gautier au Centre Pompidou,où Michèle Venard, déjà,lisait Gombrowicz, Pound,  ou de Roux... À partir de 2003,  après un accident qui la priva de la marche, elle réactive son activité de lectrice, en province (Kafka, Bachelard, Hardellet, Rilke, Schultz, Bernanos), au Salon International du Livre de Ouessant, à Paris (au Nord-Ouest Claudel, Montherlant, Bloy) à la Maison des Métallos.(mise en scène-événement captée par Radio-France 8 heures de Présence théâtrale de Jean Gillibert, diffusées sur France - Culture),  à la Crypte de la Madeleine ( J-M Turpin)   à la Crypte Saint Denys ( Pierre  Boudot) au théâtre du Centre 6 (Stendhal, Poe, Villiers de l’Isle Adam, James, Verlaine MaupassantTchekhov, Joyce, Yourcenar, Gombrowicz, Highsmith, Mishima), au théâtre Pandora (Woolf, Zweig; Andersen, Pirandello, Moravia, Hemingway, Faulkner, Conrad, Lawrence, Hamsun, Lagerkvist, Morante, Green, Borges, Tanizaki, Andric, Kessel, Morand, Kawabata, Grossman,Giono, Bierce,Rilke, Blixen, Gracq,  London, Baudelaire, Dickens, Cendrars, Jouve, Dostoïevski, Llosa, Wilde, Bounine, Steinbeck, Gide, Joseph Roth, Djuna Barnes

Arthur Rimbaud; Georges Bernanos; Albert Cossery; Michel Ossorguine; Mikhaïl Boulgakov;  Miguel Torga ; F Scott Fitzgerald; Jean-Louis Joliot Albert Camus;  Doris Lessing; Richard Millet; Alice Munro; Gabriel Garcia-Marquez; Paul Gadenne  ...  à l'Odéon (Jean Gillibert) ;  au Grand Auditorium du  Crédit Foncier, au théâtre des  2 Rêves, au théâtre du Petit Hébertot, au théâtre du Gymnase,  au théâtre Branoul de la Haye...

 

"à voix haute et nue"© valorise les circuits courts.

Ainsi, La Compagnie En Perce animée avec l'acteur Christian Fischer, non seulement rédige et actionne des projets artistiques, culturels, ou de formation à l'expression orale et d'initiations à l'art de dire, de Conseil aux dirigeants, des séminaires pour l’Entreprise, mais encore, elle organise, à la demande de ses adhérents, soirées littéraires, (Bachelard à Bar sur Aude, Jean-Marie Turpin à La Madeleine, Pierre Boudot à la Crypte Saint Denys…) lectures, rencontres, conférences, spectacles…

En Perce insuffle, de plus, un nouveau projet, la Fédération de lecteurs

 

 (renseignements à l'issue d'une séance publique)

  programmation saison 2014-2015 «à voix haute et nue»© Lectures publiques de Michèle Venard

Paul Gadenne en lecture publique


 

 

Recherche