Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 17:03

Julien Gracq à Jean Gillibert

 

(extrait du courrier confié par Jean Gillibert à Michèle Venard publié en intégralité dans Présence de Jean Gillibert. droits réservés )

 

10 août 1973

 

Cher Monsieur

 

J'ai regretté  autant que vous de .....  l'avant dernière répétition, .... remercier les acteurs qui ont si peu ménagé leurs forces et leur travail.

 

  Je crois que vous êtes ...... Vous avez résolu des problèmes de mise en scène- les batailles en particulier- presque insolubles, avec une remarquable ingéniosité. Il y avait de fort belles réussites ( les groupements de la dernière scène par exemple) et en général, il m'a semblé que toutes les scènes après l'entracte passaient très bien. Tout ce long travail où vous ne vous êtes pas ménagé n'a pas été vain; bien loin de là! Monter cette pièce était une entreprise extrêmement .....

 

Il y a certes quelque chose qui restait insatisfaisant, pour moi comme pour vous ( peut-être pas pour les mêmes raisons) ..........me frappait aussi pendant la répétition: les singularités du caractère de Penthésilée sont si apparentes si " modernes",..........la donnée fondamentale de la pièce  reste que Penthésilée est amoureuse- à la folie- et amoureuse pour la première fois avec l'abandon, la timidité, l'audace,......... La vérité  est peut-être que le rôle de Penthésilée... parce qu'il demande des qualités contradictoires et que Kleist ressemble un peu ici à un musicien qui aurait écrit un rôle splendide, malheureusement pour un chanteur qui serait à la fois .......

 

J'aurais bien aimé parler de cela avec vous et avec Maria Casarès. Mais il y a tant  de questions matérielles qui se bousculent dans ces répétitions. Je serai de retour à Paris dans la deuxième quinzaine de septembre, et nous pouvons reparler de la pièce...... la réaction d'un œil neuf, comme l'était le mien à Châteauvallon, a parfois une valeur de contrôle, quand on est plongé dans le travail depuis deux mois avec toute la passion que vous y mettez.

 

Je vous souhaite de tranquilles vacances après ce long et épuisant travail. Je ne suis sûrement pas le seul à vous en être profondément reconnaissant.

 

Avec mon amicale pensée   Julien Gracq

 

 

24 février 1974

 

Cher Jean Gillibert

 

 

Naturellement j'ai été très attentif à ce Bajazet que vous m'avez aimablement invité à voir..... vous poser bien des questions.

 

Intéressante, très intéressante tentative, courageuse, intransigeante, ce qui est bien dans votre manière, cela a été mon impression – et quel plaisir de voir que le public se bouscule .... C'est une constatation bien réchauffante. Ce qui m'a peut-être le plus intéressé, c'est la manière de dire les vers ......raisons parfaitement intelligentes dont vous pouvez les appuyer-ce Bajazet-agneau pascal... ou bien cette dernière scène Roxane-Bajazet toutes portes ouverte....  i l'huis - clos absolu.


  .....cette saison Racine qui veut être d'abord stimulante.  Je suis reconnaissant à Maria Casarès de cette Roxane intense et j'ai trouvé remarquable votre interprétation d'Acomat.

 

Je souhaite à Bajazet ..... une vie pleine qui lui est déjà assurée par le public, il me semble, jusqu'au bout.

Avec mes sentiments bien cordiaux. J. Gracq

 

PS : je vous avais envoyé ma lettre à Antony, rue Velpeau, mais elle me revient pour fausse adresse (?) Je vous l'envoie à l'Odéon 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de michele-venard.over-blog.com
  • Le blog de michele-venard.over-blog.com
  • : Lectures publiques d'auteurs de la littérature mondiale. Critiques en mémoire. Les historiens du regard mémoires pour servir à l'histoire du théâtre
  • Contact

activités d'artiste

Michèle Venard lit Alice Munro

2014-2015

2014-2015

 

Metteur en scène d'une quinzaine de spectacles professionnels joués à Paris, en province et à l'étranger, ( dont Kafka, Jarry, Sade...) à la forme théâtrale "rapide, surprenante, esthétique", "mettant comme l'écrit Jean Gillibert, les acteurs en responsabilité de jeu. C'est souvent très fort et peu usité dans le monde actuel, formaliste et esthétisant du théâtre", artiste dramatique, docteur ès lettres et dernière thésarde de Georges Couton, auteur de deux livres d’histoire du théâtre, Michèle Venard, par la lecture expressive, mène aussi, au sein de la compagnie En Perce Théâtre, le projet lectures "à voix haute et nue" © d'auteurs très, peu ou mal entendus.

Atelier nomade souple, suscitant, là où il a lieu, un Studio de Lectures et d'écoute,l'Atelier Permanent de Lectures et d'écoute existe depuis la Revue Parlée de Blaise Gautier au Centre Pompidou,où Michèle Venard, déjà,lisait Gombrowicz, Pound,  ou de Roux... À partir de 2003,  après un accident qui la priva de la marche, elle réactive son activité de lectrice, en province (Kafka, Bachelard, Hardellet, Rilke, Schultz, Bernanos), au Salon International du Livre de Ouessant, à Paris (au Nord-Ouest Claudel, Montherlant, Bloy) à la Maison des Métallos.(mise en scène-événement captée par Radio-France 8 heures de Présence théâtrale de Jean Gillibert, diffusées sur France - Culture),  à la Crypte de la Madeleine ( J-M Turpin)   à la Crypte Saint Denys ( Pierre  Boudot) au théâtre du Centre 6 (Stendhal, Poe, Villiers de l’Isle Adam, James, Verlaine MaupassantTchekhov, Joyce, Yourcenar, Gombrowicz, Highsmith, Mishima), au théâtre Pandora (Woolf, Zweig; Andersen, Pirandello, Moravia, Hemingway, Faulkner, Conrad, Lawrence, Hamsun, Lagerkvist, Morante, Green, Borges, Tanizaki, Andric, Kessel, Morand, Kawabata, Grossman,Giono, Bierce,Rilke, Blixen, Gracq,  London, Baudelaire, Dickens, Cendrars, Jouve, Dostoïevski, Llosa, Wilde, Bounine, Steinbeck, Gide, Joseph Roth, Djuna Barnes

Arthur Rimbaud; Georges Bernanos; Albert Cossery; Michel Ossorguine; Mikhaïl Boulgakov;  Miguel Torga ; F Scott Fitzgerald; Jean-Louis Joliot Albert Camus;  Doris Lessing; Richard Millet; Alice Munro; Gabriel Garcia-Marquez; Paul Gadenne  ...  à l'Odéon (Jean Gillibert) ;  au Grand Auditorium du  Crédit Foncier, au théâtre des  2 Rêves, au théâtre du Petit Hébertot, au théâtre du Gymnase,  au théâtre Branoul de la Haye...

 

"à voix haute et nue"© valorise les circuits courts.

Ainsi, La Compagnie En Perce animée avec l'acteur Christian Fischer, non seulement rédige et actionne des projets artistiques, culturels, ou de formation à l'expression orale et d'initiations à l'art de dire, de Conseil aux dirigeants, des séminaires pour l’Entreprise, mais encore, elle organise, à la demande de ses adhérents, soirées littéraires, (Bachelard à Bar sur Aude, Jean-Marie Turpin à La Madeleine, Pierre Boudot à la Crypte Saint Denys…) lectures, rencontres, conférences, spectacles…

En Perce insuffle, de plus, un nouveau projet, la Fédération de lecteurs

 

 (renseignements à l'issue d'une séance publique)

  programmation saison 2014-2015 «à voix haute et nue»© Lectures publiques de Michèle Venard

Paul Gadenne en lecture publique


 

 

Recherche