Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 16:56

Ma collaboration artistique avec Jean Gillibert, fondée sur une confiance et une fidélité réciproques dure depuis plus de vingt ans. Notre rencontre date de la création du " Ciel est par-dessus le toit". Jean avait vu une de mes mises en lumière et m'a proposé de travailler avec lui.

Ce fut le véritable début de mon travail de créateur lumière. Il m'a guidé et révélé la vraie puissance de la lumière dans un spectacle. Il m'a permis de comprendre que la difficulté de créer la lumière n'est pas tant de brancher les projecteurs mais de savoir pourquoi je les branche; savoir comment la lumière peut faire sens, comment elle est dramaturgie.

Réciproquement, dans beaucoup de nos collaborations, mon travail sur l'image scénique lui a apporté des propositions pour accompagner sa recherche sur le plateau et enrichir sa mise en scène.

Moments extraordinaires que ces instants où nous ne parlions plus de mise en scène, ni de lumière, ni de rien d'autre mais d'un acte théâtral cohérent dont tous les éléments alimentaient le sens !

L'authenticité de Jean Gillibert l'amène à préférer un spectacle peut-être non abouti mais vrai, à un spectacle répondant à des normes réglées sur l'air du temps et qui planifie les carrières.

Cet homme si cultivé, simple d'approche, disponible dans le dialogue, a la qualité rare de rendre autrui intelligent. Sans jamais l'écraser de son savoir, il le nourrit, et dans le respect total de la personne, lui élève l'esprit.

Il a modifié ma vision du temps en cadrant des répétitions courtes et intenses pour lesquelles il était entièrement disponible sans jamais déborder sur son "autre métier". Temps ramassé, temps plein, bien plus porteur de créativité que bien d'autres durées douloureusement étirées pendant d'inutiles heures peu ou mal utilisées.

Jean m'a toujours permis de travailler à mon rythme, dans ma sensibilité, en respectant les aléas qui peuvent résulter de problèmes techniques inhérents à des lieux défaillants. Je me souviens d'une veille de première qui a du être jouée en lumière de service.. Non seulement Jean a compris la situation, estimant à juste titre que les techniciens avaient fait le maximum, mais encore, a-t-il mis tout en œuvre pour que l'équipe technique puisse finir son travail  Je ne suis pas sûr que beaucoup de metteurs en scène aurait fait face, sans hystérie, à une telle situation de crise à la veille d'une première parisienne…

 

Son charisme exceptionnel, son humanité et le don qu'il fait de sa personne m'ont orienté vers un modèle de voie professionnelle, au cheminement large et sincère : servir le théâtre et non se servir soi-même. Ainsi avons-nous œuvré, aussi bien dans des lieux repérés que dans des lieux marginaux. Et je continue à le faire avec d'autres artistes, en CDn ou en compagnies.

 

Aussi, je revendique dans mon travail d'artiste l'influence de Jean Gillibert que je considère comme un père spirituel. Il m'a appris à ne jamais renoncer, à aller au bout de mes passions, à célébrer le théâtre, à faire partager le théâtre, à m'exprimer dans mon art en mettant la Lumière au service du Théâtre.

 

Philippe Lacombe(publié dans Présence de Jean Gillibert de Michèle Venard, section témoignages d'artistes)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de michele-venard.over-blog.com
  • Le blog de michele-venard.over-blog.com
  • : Lectures publiques d'auteurs de la littérature mondiale. Critiques en mémoire. Les historiens du regard mémoires pour servir à l'histoire du théâtre
  • Contact

activités d'artiste

Michèle Venard lit Alice Munro

2014-2015

2014-2015

 

Metteur en scène d'une quinzaine de spectacles professionnels joués à Paris, en province et à l'étranger, ( dont Kafka, Jarry, Sade...) à la forme théâtrale "rapide, surprenante, esthétique", "mettant comme l'écrit Jean Gillibert, les acteurs en responsabilité de jeu. C'est souvent très fort et peu usité dans le monde actuel, formaliste et esthétisant du théâtre", artiste dramatique, docteur ès lettres et dernière thésarde de Georges Couton, auteur de deux livres d’histoire du théâtre, Michèle Venard, par la lecture expressive, mène aussi, au sein de la compagnie En Perce Théâtre, le projet lectures "à voix haute et nue" © d'auteurs très, peu ou mal entendus.

Atelier nomade souple, suscitant, là où il a lieu, un Studio de Lectures et d'écoute,l'Atelier Permanent de Lectures et d'écoute existe depuis la Revue Parlée de Blaise Gautier au Centre Pompidou,où Michèle Venard, déjà,lisait Gombrowicz, Pound,  ou de Roux... À partir de 2003,  après un accident qui la priva de la marche, elle réactive son activité de lectrice, en province (Kafka, Bachelard, Hardellet, Rilke, Schultz, Bernanos), au Salon International du Livre de Ouessant, à Paris (au Nord-Ouest Claudel, Montherlant, Bloy) à la Maison des Métallos.(mise en scène-événement captée par Radio-France 8 heures de Présence théâtrale de Jean Gillibert, diffusées sur France - Culture),  à la Crypte de la Madeleine ( J-M Turpin)   à la Crypte Saint Denys ( Pierre  Boudot) au théâtre du Centre 6 (Stendhal, Poe, Villiers de l’Isle Adam, James, Verlaine MaupassantTchekhov, Joyce, Yourcenar, Gombrowicz, Highsmith, Mishima), au théâtre Pandora (Woolf, Zweig; Andersen, Pirandello, Moravia, Hemingway, Faulkner, Conrad, Lawrence, Hamsun, Lagerkvist, Morante, Green, Borges, Tanizaki, Andric, Kessel, Morand, Kawabata, Grossman,Giono, Bierce,Rilke, Blixen, Gracq,  London, Baudelaire, Dickens, Cendrars, Jouve, Dostoïevski, Llosa, Wilde, Bounine, Steinbeck, Gide, Joseph Roth, Djuna Barnes

Arthur Rimbaud; Georges Bernanos; Albert Cossery; Michel Ossorguine; Mikhaïl Boulgakov;  Miguel Torga ; F Scott Fitzgerald; Jean-Louis Joliot Albert Camus;  Doris Lessing; Richard Millet; Alice Munro; Gabriel Garcia-Marquez; Paul Gadenne  ...  à l'Odéon (Jean Gillibert) ;  au Grand Auditorium du  Crédit Foncier, au théâtre des  2 Rêves, au théâtre du Petit Hébertot, au théâtre du Gymnase,  au théâtre Branoul de la Haye...

 

"à voix haute et nue"© valorise les circuits courts.

Ainsi, La Compagnie En Perce animée avec l'acteur Christian Fischer, non seulement rédige et actionne des projets artistiques, culturels, ou de formation à l'expression orale et d'initiations à l'art de dire, de Conseil aux dirigeants, des séminaires pour l’Entreprise, mais encore, elle organise, à la demande de ses adhérents, soirées littéraires, (Bachelard à Bar sur Aude, Jean-Marie Turpin à La Madeleine, Pierre Boudot à la Crypte Saint Denys…) lectures, rencontres, conférences, spectacles…

En Perce insuffle, de plus, un nouveau projet, la Fédération de lecteurs

 

 (renseignements à l'issue d'une séance publique)

  programmation saison 2014-2015 «à voix haute et nue»© Lectures publiques de Michèle Venard

Paul Gadenne en lecture publique


 

 

Recherche