Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 12:39

Hier, le pianiste de concert, Jeffrey Grice, donnait à l’Église écossaise de Paris, devant une salle comble, un récital remarquable aussi bien par l’interprétation hors pair de l’artiste que par la composition de son programme.

En effet, depuis quelques années déjà, Jeffrey propose une méditation sur le temps et l’espace, une forme de récital «Between Two worlds» qui , avec générosité, fait entrer en résonnance des œuvres de compositeurs connus vivant dans des époques éloignées les unes des autres et de nous- avec des créations de compositeurs contemporains souvent inconnus du grand public et connaissant tout comme Jeffrey les oeuvres antérieures.

Hier il nous a offert un triptyque : il a enchâssé une œuvre de la compositrice néo-zélandaise Jenny Mac Leod entre l’adaptation pianistique du Sixième ordre de Couperin et l’intégrale des 24 Préludes de Chopin.

Cohérence magnifique : Jenny Mac Leod a écrit depuis 1988 une vingtaine de Tone Clock dont le système d’écriture apparentent les douze notes de la gamme aux douze chiffres d’une horloge explorant «l’espace temps des harmoniques» explique Jeffrey, et dégageant des «notes astrales non écrites». Sur les 27 Ordres de Couperin dont «les agréments font partie de la ligne mélodique et exigent un pivotement dans l’espace», le Sixième ordre est le seul composé en mode majeur, et l’intégrale des 24 préludes de Chopin crée une autre forme de Tone Clock formant une seule œuvre qui «à partir du do majeur traverse les 24 tons, alternant chaque ton majeur avec son mineur relatif et montant à la quinte pour chaque nouveau majeur»

Ce qui est incroyable c’est qu’ignorant tout du savoir interne sur la composition des œuvres tel que peut l’avoir un artiste ou un musicologue, l’oreille extérieure non seulement perçoit la cohérence du projet mais est saisie, emportée par l’harmonie entière du récital. Jeffrey a avec son piano et les œuvres un rapport charnel. Il voit les mouvements des corps que l’action de la musique sur les âmes entraîne et il les répercute. Avec une vigueur exceptionnelle il enlace les notes, il les prolonge, il les amplifie, les cajole, les cingle, les éclate… il entre dans la sphère sonore et la soulève et nous avec. Incroyablement beau.

Partager cet article

Repost 0
Published by M.V - dans Choses vues
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de michele-venard.over-blog.com
  • Le blog de michele-venard.over-blog.com
  • : Lectures publiques d'auteurs de la littérature mondiale. Critiques en mémoire. Les historiens du regard mémoires pour servir à l'histoire du théâtre
  • Contact

activités d'artiste

Michèle Venard lit Alice Munro

2014-2015

2014-2015

 

Metteur en scène d'une quinzaine de spectacles professionnels joués à Paris, en province et à l'étranger, ( dont Kafka, Jarry, Sade...) à la forme théâtrale "rapide, surprenante, esthétique", "mettant comme l'écrit Jean Gillibert, les acteurs en responsabilité de jeu. C'est souvent très fort et peu usité dans le monde actuel, formaliste et esthétisant du théâtre", artiste dramatique, docteur ès lettres et dernière thésarde de Georges Couton, auteur de deux livres d’histoire du théâtre, Michèle Venard, par la lecture expressive, mène aussi, au sein de la compagnie En Perce Théâtre, le projet lectures "à voix haute et nue" © d'auteurs très, peu ou mal entendus.

Atelier nomade souple, suscitant, là où il a lieu, un Studio de Lectures et d'écoute,l'Atelier Permanent de Lectures et d'écoute existe depuis la Revue Parlée de Blaise Gautier au Centre Pompidou,où Michèle Venard, déjà,lisait Gombrowicz, Pound,  ou de Roux... À partir de 2003,  après un accident qui la priva de la marche, elle réactive son activité de lectrice, en province (Kafka, Bachelard, Hardellet, Rilke, Schultz, Bernanos), au Salon International du Livre de Ouessant, à Paris (au Nord-Ouest Claudel, Montherlant, Bloy) à la Maison des Métallos.(mise en scène-événement captée par Radio-France 8 heures de Présence théâtrale de Jean Gillibert, diffusées sur France - Culture),  à la Crypte de la Madeleine ( J-M Turpin)   à la Crypte Saint Denys ( Pierre  Boudot) au théâtre du Centre 6 (Stendhal, Poe, Villiers de l’Isle Adam, James, Verlaine MaupassantTchekhov, Joyce, Yourcenar, Gombrowicz, Highsmith, Mishima), au théâtre Pandora (Woolf, Zweig; Andersen, Pirandello, Moravia, Hemingway, Faulkner, Conrad, Lawrence, Hamsun, Lagerkvist, Morante, Green, Borges, Tanizaki, Andric, Kessel, Morand, Kawabata, Grossman,Giono, Bierce,Rilke, Blixen, Gracq,  London, Baudelaire, Dickens, Cendrars, Jouve, Dostoïevski, Llosa, Wilde, Bounine, Steinbeck, Gide, Joseph Roth, Djuna Barnes

Arthur Rimbaud; Georges Bernanos; Albert Cossery; Michel Ossorguine; Mikhaïl Boulgakov;  Miguel Torga ; F Scott Fitzgerald; Jean-Louis Joliot Albert Camus;  Doris Lessing; Richard Millet; Alice Munro; Gabriel Garcia-Marquez; Paul Gadenne  ...  à l'Odéon (Jean Gillibert) ;  au Grand Auditorium du  Crédit Foncier, au théâtre des  2 Rêves, au théâtre du Petit Hébertot, au théâtre du Gymnase,  au théâtre Branoul de la Haye...

 

"à voix haute et nue"© valorise les circuits courts.

Ainsi, La Compagnie En Perce animée avec l'acteur Christian Fischer, non seulement rédige et actionne des projets artistiques, culturels, ou de formation à l'expression orale et d'initiations à l'art de dire, de Conseil aux dirigeants, des séminaires pour l’Entreprise, mais encore, elle organise, à la demande de ses adhérents, soirées littéraires, (Bachelard à Bar sur Aude, Jean-Marie Turpin à La Madeleine, Pierre Boudot à la Crypte Saint Denys…) lectures, rencontres, conférences, spectacles…

En Perce insuffle, de plus, un nouveau projet, la Fédération de lecteurs

 

 (renseignements à l'issue d'une séance publique)

  programmation saison 2014-2015 «à voix haute et nue»© Lectures publiques de Michèle Venard

Paul Gadenne en lecture publique


 

 

Recherche