Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 12:00

Jean Gillibert et le théâtre antique

 

Hier, mardi  Jean Gillibert nous a livré  pendant près d'une heure et demie, des moments  de sa vie dans le son et le sens.

Pour l'histoire et la mémoire du théâtre, il a parlé de  la période  après-guerre, du Groupe du Théâtre Antique de la Sorbonne avec un insert sur  stasimon grec et   stances cornéliennes;  il a rendu hommage aux artistes de la Maison des Lettres et à Jean Vilar.  Dans une perspective historique et véritablement politique, il nous a donné ce qu'il sait et a compris du théâtre attique et replacé les Grecs peuple "se pensant élu plus que le peuple juif " comme ayant  la hauteur d'âme de reconnaître avec la pièce d'Eschyle la violence faite aux vaincus.

 Esprit libre  il a ouvert la réflexion sur les génocides non reconnus l'arménien, et le vendéen que notre République n'a pas encore admis.

Et  il  a réussi  ensuite  à tenir en émotion vibrante sa lecture et son chant des Perses d'Eschyle.

Il a transcendé la petite salle inadaptée où nous étions confinés, assis sur des chaises inconfortables, avec une visibilité nulle, et une organisation pantelante.

Il a invoqué et fait venir l'Ombre de Darius, il a fait entendre  la plainte  élégiaque, il a chanté Xerxès et Atossa.

Sublimes moments qui  devraient appartenir à un grand plateau national. 

Jusques à quand encore, les théâtres installés et nourris de subsides conséquents fermeront-ils leurs portes à un tel trésor ?  Ils ne veulent pas voir ce qui leur échappe.

Même le directeur  nouvellement nommé de la Maison des Métallos, lieu municipal et sorte de maison de jeunes new look n'était pas présent dans "la salle 3" pour saluer un tel artiste.

 

Ce soir, Jean Gillibert continue sa route  et va faire battre notre cœur au rythme du sien.

Ce soir à 19H30 La Mort du Temps avec deux poèmes dramatiques de Jean Gillibert  

Celle qui écrit aux morts lu par Laure Guizerix, aux orgues et saxophone Barry Hayward et Claire Caillard.(durée 20')

suivi  de

Les Barres parallèles lu par Michèle Venard et Christian-Fischer, à la batterie jazz Douglas Sides.(durée  40 ' environ )


Par amitié  et par conscience de l'exceptionnel, les acteurs de théâtre offrent leur prestation à Jean Gillibert.


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by michele-venard.over-blog.com - dans critiques de théâtre
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de michele-venard.over-blog.com
  • Le blog de michele-venard.over-blog.com
  • : Lectures publiques d'auteurs de la littérature mondiale. Critiques en mémoire. Les historiens du regard mémoires pour servir à l'histoire du théâtre
  • Contact

activités d'artiste

Michèle Venard lit Alice Munro

2014-2015

2014-2015

 

Metteur en scène d'une quinzaine de spectacles professionnels joués à Paris, en province et à l'étranger, ( dont Kafka, Jarry, Sade...) à la forme théâtrale "rapide, surprenante, esthétique", "mettant comme l'écrit Jean Gillibert, les acteurs en responsabilité de jeu. C'est souvent très fort et peu usité dans le monde actuel, formaliste et esthétisant du théâtre", artiste dramatique, docteur ès lettres et dernière thésarde de Georges Couton, auteur de deux livres d’histoire du théâtre, Michèle Venard, par la lecture expressive, mène aussi, au sein de la compagnie En Perce Théâtre, le projet lectures "à voix haute et nue" © d'auteurs très, peu ou mal entendus.

Atelier nomade souple, suscitant, là où il a lieu, un Studio de Lectures et d'écoute,l'Atelier Permanent de Lectures et d'écoute existe depuis la Revue Parlée de Blaise Gautier au Centre Pompidou,où Michèle Venard, déjà,lisait Gombrowicz, Pound,  ou de Roux... À partir de 2003,  après un accident qui la priva de la marche, elle réactive son activité de lectrice, en province (Kafka, Bachelard, Hardellet, Rilke, Schultz, Bernanos), au Salon International du Livre de Ouessant, à Paris (au Nord-Ouest Claudel, Montherlant, Bloy) à la Maison des Métallos.(mise en scène-événement captée par Radio-France 8 heures de Présence théâtrale de Jean Gillibert, diffusées sur France - Culture),  à la Crypte de la Madeleine ( J-M Turpin)   à la Crypte Saint Denys ( Pierre  Boudot) au théâtre du Centre 6 (Stendhal, Poe, Villiers de l’Isle Adam, James, Verlaine MaupassantTchekhov, Joyce, Yourcenar, Gombrowicz, Highsmith, Mishima), au théâtre Pandora (Woolf, Zweig; Andersen, Pirandello, Moravia, Hemingway, Faulkner, Conrad, Lawrence, Hamsun, Lagerkvist, Morante, Green, Borges, Tanizaki, Andric, Kessel, Morand, Kawabata, Grossman,Giono, Bierce,Rilke, Blixen, Gracq,  London, Baudelaire, Dickens, Cendrars, Jouve, Dostoïevski, Llosa, Wilde, Bounine, Steinbeck, Gide, Joseph Roth, Djuna Barnes

Arthur Rimbaud; Georges Bernanos; Albert Cossery; Michel Ossorguine; Mikhaïl Boulgakov;  Miguel Torga ; F Scott Fitzgerald; Jean-Louis Joliot Albert Camus;  Doris Lessing; Richard Millet; Alice Munro; Gabriel Garcia-Marquez; Paul Gadenne  ...  à l'Odéon (Jean Gillibert) ;  au Grand Auditorium du  Crédit Foncier, au théâtre des  2 Rêves, au théâtre du Petit Hébertot, au théâtre du Gymnase,  au théâtre Branoul de la Haye...

 

"à voix haute et nue"© valorise les circuits courts.

Ainsi, La Compagnie En Perce animée avec l'acteur Christian Fischer, non seulement rédige et actionne des projets artistiques, culturels, ou de formation à l'expression orale et d'initiations à l'art de dire, de Conseil aux dirigeants, des séminaires pour l’Entreprise, mais encore, elle organise, à la demande de ses adhérents, soirées littéraires, (Bachelard à Bar sur Aude, Jean-Marie Turpin à La Madeleine, Pierre Boudot à la Crypte Saint Denys…) lectures, rencontres, conférences, spectacles…

En Perce insuffle, de plus, un nouveau projet, la Fédération de lecteurs

 

 (renseignements à l'issue d'une séance publique)

  programmation saison 2014-2015 «à voix haute et nue»© Lectures publiques de Michèle Venard

Paul Gadenne en lecture publique


 

 

Recherche