Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 13:16

HEDDA GABLER à la Collline

 

Dirigée par Richard Brunel, la Compagnie Anonyme "conventionnée par le ministère de la Culture, le Conseil Régional Rhône-Alpes, et subventionnée par la ville de Saint Etienne et le Conseil général de la Loire", vient montrer aujourd'hui, au Théâtre national de la Colline Hedda Gabler d'Henrik Ibsen.

Le spectacle est produit par la Colline, les Centres Dramatiques nationaux de Besançon, et de Nancy. Le "texte français", étonnamment explicatif, est de Michel Vittoz, collaborateur habituel de l'actuel directeur de la Colline, Alain Françon.

Richard Brunel a donc tous les moyens de travailler et d'être promu.

 

Pour dire quoi?

 

En appelant mystérieusement André Breton à la rescousse, ce que Richard Brunel écrit de la pièce dans le dépliant remis aux spectateurs s'apparente à l'explication de texte basique d'un prof un peu fumeux."le lieu qui est assigné à Hedda et Loevborg ne correspond pas à leur désir de vérité".

Or, une mise en scène n'est pas l'illustration de quelques propos de papier, anecdotiques ou creux genre, à propos du suicide de l'héroïne " C'est la mort qui vient à Hedda et non Hedda qui va à la mort" , alors que le metteur en scène très banalement la fait se tirer une balle dans la tempe derrière un rideau puis tomber morte ensanglantée au pied des autres personnages !

 

Ces personnages joués avec une extériorité de boulevard s'empêtrent volontairement dans les rideaux d'un décor à la Feydeau. Ils manquent d'épaisseur, de vérité intérieure, particulièrement Loevborg, l'écrivain dépravé ou encore Théa dont le personnage de femme en fuite, inspiratrice d'une œuvre sublime et détruite, est conduit d'une manière incohérente. Curieuse Hedda Gabler aussi que la gigotante Cécile Garcia-Fogel, au corps instable, titubant sans aucun ancrage au sol- fondement du métier- et qui attrape parfois les attitudes masculines d'une Katherine Hepburn mais sans vraie direction.

 

Cécile Garcia-Fogel est aussi de son côté, metteur en scène. C'est un piège car son écoute des personnages n'est pas celle d'un acteur mais celle d'un juge sur la prestation d'acteur de ses camarades. Elle s'oublie un peu dans la dernière scène avec le juge Brack qui coince Hedda dans la tenaille d'un chantage : Le travail des acteurs devrait commencer à ce niveau là d'intensité, celui justement auquel il finit.

 

Homme de plateau et conducteur d'acteurs, on l'aura compris, le soutenu Richard Brunel développe de surcroît une créativité personnelle éblouissante. Elle se déchaîne notamment sur le personnage de la bonne lors d'actions muettes d'époussetage de rideaux et  de tablier ôté.

 

 

2h30 sans entracte.

 

"Délivrance aux âmes captives".

Partager cet article

Repost 0
Published by michele-venard.over-blog.com - dans critiques de théâtre
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de michele-venard.over-blog.com
  • Le blog de michele-venard.over-blog.com
  • : Lectures publiques d'auteurs de la littérature mondiale. Critiques en mémoire. Les historiens du regard mémoires pour servir à l'histoire du théâtre
  • Contact

activités d'artiste

Michèle Venard lit Alice Munro

2014-2015

2014-2015

 

Metteur en scène d'une quinzaine de spectacles professionnels joués à Paris, en province et à l'étranger, ( dont Kafka, Jarry, Sade...) à la forme théâtrale "rapide, surprenante, esthétique", "mettant comme l'écrit Jean Gillibert, les acteurs en responsabilité de jeu. C'est souvent très fort et peu usité dans le monde actuel, formaliste et esthétisant du théâtre", artiste dramatique, docteur ès lettres et dernière thésarde de Georges Couton, auteur de deux livres d’histoire du théâtre, Michèle Venard, par la lecture expressive, mène aussi, au sein de la compagnie En Perce Théâtre, le projet lectures "à voix haute et nue" © d'auteurs très, peu ou mal entendus.

Atelier nomade souple, suscitant, là où il a lieu, un Studio de Lectures et d'écoute,l'Atelier Permanent de Lectures et d'écoute existe depuis la Revue Parlée de Blaise Gautier au Centre Pompidou,où Michèle Venard, déjà,lisait Gombrowicz, Pound,  ou de Roux... À partir de 2003,  après un accident qui la priva de la marche, elle réactive son activité de lectrice, en province (Kafka, Bachelard, Hardellet, Rilke, Schultz, Bernanos), au Salon International du Livre de Ouessant, à Paris (au Nord-Ouest Claudel, Montherlant, Bloy) à la Maison des Métallos.(mise en scène-événement captée par Radio-France 8 heures de Présence théâtrale de Jean Gillibert, diffusées sur France - Culture),  à la Crypte de la Madeleine ( J-M Turpin)   à la Crypte Saint Denys ( Pierre  Boudot) au théâtre du Centre 6 (Stendhal, Poe, Villiers de l’Isle Adam, James, Verlaine MaupassantTchekhov, Joyce, Yourcenar, Gombrowicz, Highsmith, Mishima), au théâtre Pandora (Woolf, Zweig; Andersen, Pirandello, Moravia, Hemingway, Faulkner, Conrad, Lawrence, Hamsun, Lagerkvist, Morante, Green, Borges, Tanizaki, Andric, Kessel, Morand, Kawabata, Grossman,Giono, Bierce,Rilke, Blixen, Gracq,  London, Baudelaire, Dickens, Cendrars, Jouve, Dostoïevski, Llosa, Wilde, Bounine, Steinbeck, Gide, Joseph Roth, Djuna Barnes

Arthur Rimbaud; Georges Bernanos; Albert Cossery; Michel Ossorguine; Mikhaïl Boulgakov;  Miguel Torga ; F Scott Fitzgerald; Jean-Louis Joliot Albert Camus;  Doris Lessing; Richard Millet; Alice Munro; Gabriel Garcia-Marquez; Paul Gadenne  ...  à l'Odéon (Jean Gillibert) ;  au Grand Auditorium du  Crédit Foncier, au théâtre des  2 Rêves, au théâtre du Petit Hébertot, au théâtre du Gymnase,  au théâtre Branoul de la Haye...

 

"à voix haute et nue"© valorise les circuits courts.

Ainsi, La Compagnie En Perce animée avec l'acteur Christian Fischer, non seulement rédige et actionne des projets artistiques, culturels, ou de formation à l'expression orale et d'initiations à l'art de dire, de Conseil aux dirigeants, des séminaires pour l’Entreprise, mais encore, elle organise, à la demande de ses adhérents, soirées littéraires, (Bachelard à Bar sur Aude, Jean-Marie Turpin à La Madeleine, Pierre Boudot à la Crypte Saint Denys…) lectures, rencontres, conférences, spectacles…

En Perce insuffle, de plus, un nouveau projet, la Fédération de lecteurs

 

 (renseignements à l'issue d'une séance publique)

  programmation saison 2014-2015 «à voix haute et nue»© Lectures publiques de Michèle Venard

Paul Gadenne en lecture publique


 

 

Recherche