Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 10:47

Après midi de dimanche passée dans un Foyer africain pour assister Marie, une femme très investie dans la question des travailleurs sans papiers. Elle a une vraie compétence administrative et juridique et connaît bien le terrain et les mentalités africaines. Elle ne s'en laisse pas compter et en a aidé certains à régulariser leur situation par la constitution de leur dossier et en donnant un certain nombre de conseils avisés et utiles administrativement. Elle insiste aussi sur la nécessité -vue favorablement pour l'obtention des papiers- de s'inscrire à un cours de langue pour apprendre à lire et à écrire en français, de participer à des activités sportives ou culturelles hors foyer pour montrer la volonté de ne pas rester dans un repli identitaire. C'est une femme de cœur, efficace, généreuse et juste. Sans démagogie.

Les hommes du Foyer se succèdent avec leurs documents qu'elle examine. Certains dossiers complétés avec les pièces justificatives avérées pourront remonter à la Préfecture où elle accompagnera le demandeur. S'il obtient ses papiers, l'immigré n'aura plus à craindre contrôles et renvois coûteux. En sachant toutefois que par exemple le Mali, ne signe pas le retour au pays, car ces hommes exilés et exploités lui rapportent beaucoup.

Véritables vaches à lait rançonnées par les habitants du village qui les envoie travailler en France ou par leur famille restée au pays, il sont des sacrifiés. Victimes des "frères" qui viennent s'entasser dans leur chambre, victimes de l'organisation clandestine et mafieuse qui les fait payer pour les faux papiers que l'administration rejettera, victimes de leur civilisation. Beaucoup n'ont pour seule formation intellectuelle que l'école coranique qui les soumet longuement, par un rapport particulier au savoir, à apprendre par cœur des formules incantatoires dans une langue inconnue, à les répéter sans discussion, et qui coupe toute imagination créative. Ainsi, ces hommes sont-ils employés à des tâches répétitives et pour la plupart, calent dès qu'une initiative au travail doit être prise ou quand il s'agit, à l'écrit, d'avoir une parole personnelle. Ils restent paralysés et confinés aux emplois subalternes.

 

Dans la cour en terre du Foyer où le village est reconstitué avec ses échoppes et ses odeurs de poissons séchés, ses petits trafics dérisoires et essentiels, et aussi son atelier de réparation de motos; des stands vendent le coran et d'autres livres en arabe et font entendre à tue tête les enregistrements des 5 appels contraignants aux prières quotidiennes. Mais dans la cour, pas de démonstrations publiques sur tapis tourné vers la Mecque. Dans la même indifférence, un grand vieillard au corps abîmé et au dos tordu véhicule dans un cady des livres de classe de CAP. Résistance douce? Indifférence soumise ?

Surtout préoccupations autres.

N'y aurait-il vraiment aucun autre moyen pour aider ces personnes déplacées, notamment des ponts entre formation et besoin réels de leur pays où ils n'envisagent pas de retourner bredouilles ce qui les ostraciserait et les ferait mépriser par le village tout entier ?

Samba qui a obtenu ses papiers et qui coordonne la venue de Marie au Foyer où il réside toujours, a pour projet de retourner chez lui avec un petit pactole et monter un commerce.
Pour l'instant, il travaille comme magasinier dans une grande surface et une formation de conducteur de machines vient de lui être refusée.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by M.V - dans Choses vues
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de michele-venard.over-blog.com
  • Le blog de michele-venard.over-blog.com
  • : Lectures publiques d'auteurs de la littérature mondiale. Critiques en mémoire. Les historiens du regard mémoires pour servir à l'histoire du théâtre
  • Contact

activités d'artiste

Michèle Venard lit Alice Munro

2014-2015

2014-2015

 

Metteur en scène d'une quinzaine de spectacles professionnels joués à Paris, en province et à l'étranger, ( dont Kafka, Jarry, Sade...) à la forme théâtrale "rapide, surprenante, esthétique", "mettant comme l'écrit Jean Gillibert, les acteurs en responsabilité de jeu. C'est souvent très fort et peu usité dans le monde actuel, formaliste et esthétisant du théâtre", artiste dramatique, docteur ès lettres et dernière thésarde de Georges Couton, auteur de deux livres d’histoire du théâtre, Michèle Venard, par la lecture expressive, mène aussi, au sein de la compagnie En Perce Théâtre, le projet lectures "à voix haute et nue" © d'auteurs très, peu ou mal entendus.

Atelier nomade souple, suscitant, là où il a lieu, un Studio de Lectures et d'écoute,l'Atelier Permanent de Lectures et d'écoute existe depuis la Revue Parlée de Blaise Gautier au Centre Pompidou,où Michèle Venard, déjà,lisait Gombrowicz, Pound,  ou de Roux... À partir de 2003,  après un accident qui la priva de la marche, elle réactive son activité de lectrice, en province (Kafka, Bachelard, Hardellet, Rilke, Schultz, Bernanos), au Salon International du Livre de Ouessant, à Paris (au Nord-Ouest Claudel, Montherlant, Bloy) à la Maison des Métallos.(mise en scène-événement captée par Radio-France 8 heures de Présence théâtrale de Jean Gillibert, diffusées sur France - Culture),  à la Crypte de la Madeleine ( J-M Turpin)   à la Crypte Saint Denys ( Pierre  Boudot) au théâtre du Centre 6 (Stendhal, Poe, Villiers de l’Isle Adam, James, Verlaine MaupassantTchekhov, Joyce, Yourcenar, Gombrowicz, Highsmith, Mishima), au théâtre Pandora (Woolf, Zweig; Andersen, Pirandello, Moravia, Hemingway, Faulkner, Conrad, Lawrence, Hamsun, Lagerkvist, Morante, Green, Borges, Tanizaki, Andric, Kessel, Morand, Kawabata, Grossman,Giono, Bierce,Rilke, Blixen, Gracq,  London, Baudelaire, Dickens, Cendrars, Jouve, Dostoïevski, Llosa, Wilde, Bounine, Steinbeck, Gide, Joseph Roth, Djuna Barnes

Arthur Rimbaud; Georges Bernanos; Albert Cossery; Michel Ossorguine; Mikhaïl Boulgakov;  Miguel Torga ; F Scott Fitzgerald; Jean-Louis Joliot Albert Camus;  Doris Lessing; Richard Millet; Alice Munro; Gabriel Garcia-Marquez; Paul Gadenne  ...  à l'Odéon (Jean Gillibert) ;  au Grand Auditorium du  Crédit Foncier, au théâtre des  2 Rêves, au théâtre du Petit Hébertot, au théâtre du Gymnase,  au théâtre Branoul de la Haye...

 

"à voix haute et nue"© valorise les circuits courts.

Ainsi, La Compagnie En Perce animée avec l'acteur Christian Fischer, non seulement rédige et actionne des projets artistiques, culturels, ou de formation à l'expression orale et d'initiations à l'art de dire, de Conseil aux dirigeants, des séminaires pour l’Entreprise, mais encore, elle organise, à la demande de ses adhérents, soirées littéraires, (Bachelard à Bar sur Aude, Jean-Marie Turpin à La Madeleine, Pierre Boudot à la Crypte Saint Denys…) lectures, rencontres, conférences, spectacles…

En Perce insuffle, de plus, un nouveau projet, la Fédération de lecteurs

 

 (renseignements à l'issue d'une séance publique)

  programmation saison 2014-2015 «à voix haute et nue»© Lectures publiques de Michèle Venard

Paul Gadenne en lecture publique


 

 

Recherche