Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 09:34

Edwige Feuillère et La Dernière nuit de l’été

 

Auteur contemporain russe, sans dissidence ni subversion, traduit et joué dans le monde entier, Alexeï Arbuzov voit aujourd’hui, après Le Bateau à Lipaïa, une autre de ses pièces jouée à Paris, La Dernière nuit de l’été avec l’étincelante Edwige Feuillère.

Dans une datcha près de Leningrad, un homme annonce à sa femme, après trente ans de vie commune, qu’il en aime une autre. Pendant la nuit où il rassemble ses effets personnels et quitte définitivement la maison, elle va parvenir à maîtriser son vacillement, errer dans la forêt, retrouver des souvenirs, parler, boire du champagne, jouer sa vie, en compagnie d’un jeune homme qu’elle a rencontré par hasard et avec lequel se tisse un rapport à la fois désespéré et joyeux, d’une séduction subtile.

Car c’est bien autour du couple formé par Edwige Feuillère et Niels Arestrup que la pièce prend son sens et son originalité. Les autres personnages sont là pour rendre crédibles les ressorts dramaturgiques de cette rencontre singulière. Elle, femme d’action et de générosité, lui, agressif, cynique, maniant l’humour noir, trouvent un lien, un point d’accroche dans leur commune fascination pour la mort. Mort qu’elle combat – elle est chirurgienne et jamais ses mains ne tremblent- mort qu’il appelle par sa conduite suicidaire.

Le bois de bouleaux dessiné sur des transparences éclairées passe par de très beaux dégradés. Le tout est «bien joué» c’est à dire que les comédiens autour du couple vedette sont tous «bien dans leurs rôles»

Quel plaisir immense de voir Edwige Feuillère- qui prend une certaine hauteur avec son rôle- bouger parler rire, être elle-même. Niels Arestrup, son partenaire, joue lui aussi d’une manière nuancée et remarquable: il arrive de surcroît à faire passer par son personnage tous les grands chagrins de l’enfance.

Une soirée délicieuse.

 

Avec Edwige Feuillère, Niels Arestrup, Frédérique Tirmont, Paulette Frantz, Anne Kreis, Annic Le Goff, Louise Conte, Maurice Teynac

Théâtre Edouard VII, 10, place Edouard VII, 75009 Paris

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de michele-venard.over-blog.com
  • Le blog de michele-venard.over-blog.com
  • : Lectures publiques d'auteurs de la littérature mondiale. Critiques en mémoire. Les historiens du regard mémoires pour servir à l'histoire du théâtre
  • Contact

activités d'artiste

Michèle Venard lit Alice Munro

2014-2015

2014-2015

 

Metteur en scène d'une quinzaine de spectacles professionnels joués à Paris, en province et à l'étranger, ( dont Kafka, Jarry, Sade...) à la forme théâtrale "rapide, surprenante, esthétique", "mettant comme l'écrit Jean Gillibert, les acteurs en responsabilité de jeu. C'est souvent très fort et peu usité dans le monde actuel, formaliste et esthétisant du théâtre", artiste dramatique, docteur ès lettres et dernière thésarde de Georges Couton, auteur de deux livres d’histoire du théâtre, Michèle Venard, par la lecture expressive, mène aussi, au sein de la compagnie En Perce Théâtre, le projet lectures "à voix haute et nue" © d'auteurs très, peu ou mal entendus.

Atelier nomade souple, suscitant, là où il a lieu, un Studio de Lectures et d'écoute,l'Atelier Permanent de Lectures et d'écoute existe depuis la Revue Parlée de Blaise Gautier au Centre Pompidou,où Michèle Venard, déjà,lisait Gombrowicz, Pound,  ou de Roux... À partir de 2003,  après un accident qui la priva de la marche, elle réactive son activité de lectrice, en province (Kafka, Bachelard, Hardellet, Rilke, Schultz, Bernanos), au Salon International du Livre de Ouessant, à Paris (au Nord-Ouest Claudel, Montherlant, Bloy) à la Maison des Métallos.(mise en scène-événement captée par Radio-France 8 heures de Présence théâtrale de Jean Gillibert, diffusées sur France - Culture),  à la Crypte de la Madeleine ( J-M Turpin)   à la Crypte Saint Denys ( Pierre  Boudot) au théâtre du Centre 6 (Stendhal, Poe, Villiers de l’Isle Adam, James, Verlaine MaupassantTchekhov, Joyce, Yourcenar, Gombrowicz, Highsmith, Mishima), au théâtre Pandora (Woolf, Zweig; Andersen, Pirandello, Moravia, Hemingway, Faulkner, Conrad, Lawrence, Hamsun, Lagerkvist, Morante, Green, Borges, Tanizaki, Andric, Kessel, Morand, Kawabata, Grossman,Giono, Bierce,Rilke, Blixen, Gracq,  London, Baudelaire, Dickens, Cendrars, Jouve, Dostoïevski, Llosa, Wilde, Bounine, Steinbeck, Gide, Joseph Roth, Djuna Barnes

Arthur Rimbaud; Georges Bernanos; Albert Cossery; Michel Ossorguine; Mikhaïl Boulgakov;  Miguel Torga ; F Scott Fitzgerald; Jean-Louis Joliot Albert Camus;  Doris Lessing; Richard Millet; Alice Munro; Gabriel Garcia-Marquez; Paul Gadenne  ...  à l'Odéon (Jean Gillibert) ;  au Grand Auditorium du  Crédit Foncier, au théâtre des  2 Rêves, au théâtre du Petit Hébertot, au théâtre du Gymnase,  au théâtre Branoul de la Haye...

 

"à voix haute et nue"© valorise les circuits courts.

Ainsi, La Compagnie En Perce animée avec l'acteur Christian Fischer, non seulement rédige et actionne des projets artistiques, culturels, ou de formation à l'expression orale et d'initiations à l'art de dire, de Conseil aux dirigeants, des séminaires pour l’Entreprise, mais encore, elle organise, à la demande de ses adhérents, soirées littéraires, (Bachelard à Bar sur Aude, Jean-Marie Turpin à La Madeleine, Pierre Boudot à la Crypte Saint Denys…) lectures, rencontres, conférences, spectacles…

En Perce insuffle, de plus, un nouveau projet, la Fédération de lecteurs

 

 (renseignements à l'issue d'une séance publique)

  programmation saison 2014-2015 «à voix haute et nue»© Lectures publiques de Michèle Venard

Paul Gadenne en lecture publique


 

 

Recherche